REFLEXION

HOPITAUX 60 LITS DE MESRA, BOUGUIRAT ET ACHAACHA : Pourquoi les travaux sont-ils à l’arrêt ?

Les travaux des trois nouveaux hôpitaux de 60 lits chacun des daïras de Mesra, de Bouguirat et d’Achaâcha, sont à l’arrêt depuis plusieurs mois. L’une des raisons de ce grand retard, serait selon notre source, l’élaboration du cahier de charges concernant les lots de menuiserie, plomberie et peinture qui n’arrive toujours pas et la non publication des avis d’appel d’offres.



HOPITAUX 60 LITS DE MESRA, BOUGUIRAT ET ACHAACHA : Pourquoi les travaux  sont-ils à l’arrêt ?
Au moment où le premier responsable de la wilaya a mis en garde les différents intervenants, notamment en matière de travaux et bâtiment, les choses ne semblent pas êtres prises au sérieux. L’on constate parfois avec amertume que l’on est en train de faire dans le bricolage, sans tenir compte pour autant de la situation socio-économique de la wilaya, ni des avertissements adressés à l’ensemble des acteurs de la vie économique locale, lors des différentes réunions de l’exécutif. Aujourd’hui, le constat est bien là. Plusieurs projets trainent derrière eux des retards considérables dans leur réalisation souvent pour des motifs insensés, puisque les responsables directement concernés, n’ont pu prévoir tel ou tel imprévu. Un manque de vision et un manque d’imagination peut-être. Dans ce contexte précis, il y lieu de citer les trois nouveaux hôpitaux de 60 lits chacun des daïras de Mesra, Bouguirat et Achaâcha, dont les travaux sont depuis plusieurs mois à l’arrêt, pour des motifs que seuls les maitres d’œuvre et les entreprises impliquées connaissent. Les gros œuvres terminés depuis belle lurette, ces carcasses donnent cette impression d’abandon et servent aujourd’hui d’abris aux ‘’sans abris’’ et autres SDF et délinquants s’adonnant à des beuveries au sein de ces chantiers. Selon certaines indiscrétions, une des causes ayant engendré un tel retard serait l’élaboration d’un nouveau cahier de charges au niveau de la DUC, relatif aux lots de menuiserie, plomberie et peinture, qui freine tout avancement des travaux. Aussi, la DUC jusqu’à l’heure n’a pas encore lancé les avis d’appel d’offres pour les lots en question, pour des raisons encore inconnues. A noter que, selon les autorisations de programme de ces trois établissements hospitaliers, l’ouverture de ces hôpitaux devait intervenir au plus tard cette année 2011. Le pari ne sera pas tenu et le défi certainement pas relevé.

MAR
Mercredi 22 Juin 2011 - 10:46
Lu 875 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+