REFLEXION

HOPITAL « DOCTEUR BENZERDJEB » D’AIN TEMOUCHENT : Le syndicat des travailleurs saisit le ministre de la tutelle

La section syndicale des travailleurs de l’hôpital « docteur Benzerdjeb » d’Ain-Temouchent dépendant de l’organisation syndicale nationale UGTA a saisi, en date du 23 octobre 2013, M. le Ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière et à Mme le wali d’Ain-Temouchent, par une lettre, un communiqué contenant une plate-forme de revendications d’ordre professionnel, dont le journal détient une copie.



Cette lettre fait état de l’absence d’un statut  clair et précis définissant les  tâches et les prérogatives particulières aux fonctionnaires des différents corps, tout en assurant les droits et la dignité des travailleurs, depuis l’ouverture de l’hôpital durant l’année 2006. De même, celle-ci fait état du retard dans la régularisation  de la situation  des indemnités et des avantages en conformité des dispositions du décret N°13-194 du 20 mai 2013, alors que tous les  travailleurs des autres établissements hospitaliers  ont perçu leurs arriérés financiers avec  l’assurance du trésor public. Cette situation a causé de grands désagréments et  des difficultés financières pour l’achat du mouton de l’Aïd-El-Adha, poursuit le communiqué. Les responsables de la section syndicale clôturent leur lettre en demandant l’intervention rapide du ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière tendant  à régler ce vide juridique et satisfaire les revendications légitimes des travailleurs qui sont protégées constitutionnellement. Selon les informations recueillies, les travailleurs  des  corps  médical et paramédical ainsi que technique sont recrutés suivant des contrats déterminés ouvrant droit au renouvellement et non déterminés,  recrutés  dans un cadre de système de contractualisation,  et à chaque fin de contrat, le travailleur ou le cadre médical ou paramédical renouvelle son contrat de travail, à l’ exception des praticiens spécialistes qui relèvent directement du Ministère de tutelle.  Et que la solution de cette situation des travailleurs repose sur une décision de la tutelle  réintégrant les travailleurs de ces corps exerçant au dit établissement hospitalier  à la fonction publique d’une manière définitive. Rappelons que le communiqué a été adressé également à la Fédération Nationale des  Travailleurs de la Santé (Alger), le directeur de la santé et la population de la wilaya d’Ain-Temouchent, le secrétaire général de l’union de wilaya UGTA d’Ain-Temouchent  et le directeur de l’établissement hospitalier « docteur Benzerdjeb » d’Ain-Temouchent.

B. Abdelgheffar
Mardi 29 Octobre 2013 - 22:00
Lu 323 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+