REFLEXION

HÔPITAL DE TENES : La mauvaise prise en charge des malades



L’établissement public hospitalier (EPH) de Ténès, qui est censé prendre en charge tous les malades du littoral et les accidentés de la route, offre une image toute particulière à l’égard des victimes lors de leurs admissions. Notre représentant sur place a constaté de visu toutes les particularités des agents de cet EPH qui activent dans un sens opposé. Même notre agent sur les lieux s’est vu interdire l’accès malgré la présentation d’un ordre de mission en bonne et due forme. Ce n’est qu’après plusieurs palabres que l’agent de sécurité à autoriser notre représentant à pénétrer à l’intérieur. A l’intérieur, un mouvement encombrant et plus de blouses blanches que de malades mais sans rendement aucun. L’admission du malade se fait d’une façon qui vous laisse pantois au service des urgences. La victime, même gravement atteinte devra attendre plus de trois heures sinon encore plus pour se voir consulter par un médecin qui vous oriente vers le service de radiologie. Le cliché en main, le malade devra encore subir d’autres conséquences, à savoir une autre attente de plus de deux heures pour les résultats. L’absence d’un responsable au niveau des urgences s’est fait nettement sentir, ajoutant à cela la mauvaise organisation du service lui-même. Selon le constat démontré à partir de cet EPH, beaucoup de travail reste à faire au niveau d’une organisation qui laisse beaucoup à désirer. Un service auquel l’Etat a dépensé un budget financier conséquent se trouve dans une situation embarrassante et qui mérite d’être soulevée à l’égard des responsables du secteur.

M.Mokhtari
Mercredi 22 Juin 2011 - 11:33
Lu 545 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+