REFLEXION

HOPITAL DE SIDI ALI : Le scanner disponible mais toujours non opérationnel



Voilà plus d'une année qu'un scanner neuf fut installé à l'hôpital de Sidi Ali et qui n'est toujours pas opérationnel. Malheureusement, une longue période est déjà passée, et le fameux scanner demeure non opérationnel à ce jour en raison de l'indisponibilité de médecins spécialistes en radiologie. Depuis, la direction de la santé cherche un radiologue pour satisfaire ce besoin tant attendu par la population locale. Quand le manque de moyens en équipements ou matériels est comblé c'est au tour du personnel qualifié qui fait défaut. Il ne faut pas oublier que l'hôpital de Sidi Ali est doté de plusieurs services à savoir chirurgie générale, urgences, maternité, hémodialyse etc. Le manque de praticiens devant prendre en charge ces équipements disponibles cause un désagrément et un préjudice aux patients obligés d'aller vers le privé pour se faire ausculter et qui doivent y mettre le prix parfois inaccessible aux faibles bourses, à titre d'exemple le coût d'un scanner varie entre 6000 et 7000 DA, selon les cas et les traumatologies. Il est donc regrettable que le ministère de la Santé n'affecte pas des radiologues en nombre suffisant dans les structures sanitaires. En tout état de cause, la mise en service de cet équipement médical de pointe est très attendue par les habitants de Sidi Ali, surtout par les malades qui ont souvent recours à des examens, analyses et contrôles dans des cabinets privés à des coûts faramineux et qui sollicitent une solution idoine par le recrutement d'un manipulateur spécialisé, car il est inadmissible que des équipements sophistiqués soient inexploités.             

F. K
Dimanche 23 Février 2014 - 17:26
Lu 128 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+