REFLEXION

HOPITAL DE CANASTEL : Dotation d’un EHS d'une valeur de 150 millions de dinars

L'établissement hospitalier spécialisé de pédiatrie de Canastel vient de se doter d'un nouvel équipement d'imagerie par résonance magnétique (IRM) haut champ, le premier du genre dans tout le monde francophone, a souligné, hier, M. Benali premier responsable de cet établissement.



Ce matériel de pointe mis en service depuis deux semaines demeure l'un des plus modernes et les plus sophistiqués au monde compte tenu de ses caractéristiques et surtout de ses spécificités puisqu'il est ouvert avec un champ vertical dédié à la pédiatrie, aux claustrophobes, à l'interventionnel et aux obèses. Cette acquisition dont le personnel de l'EHS se félicite vient à point nommé développer la recherche scientifique et promouvoir l'espace de concertation et d'échanges entre spécialistes, l'un des objectifs assignés de la direction puisqu'elle est destinée à tous les examens des spécialités pratiquées à l'EHS de pédiatrie, à l'exemple de la cardiologie, de la neurochirurgie entre autres. L'IRM ouvert haut champ permet donc de confirmer la pathologie, d'obtenir une meilleure qualité d'image et fonctionne avec des ondes magnétiques et non des rayons X comme l'a confirmé notre interlocuteur. Contrairement aux autres IRM à tunnel ou à canal, cet appareil est ouvert et offre au patient une vision latérale quelle que soit sa position. Les patients peuvent être accompagnés lors des examens notamment pour les parents d'enfants devant subir ce type d'examens. Dans ce registre, cet IRM est préconisé aux malades hospitalisés et ceux pris en charge par des médecins au sein de l'hôpital. Une réorganisation que le responsable instaure pour mieux gérer ce service dont le personnel, composé de deux médecins et deux techniciens pour la manipulation de la radio, a suivi une formation en Algérie et bientôt en France dans un hôpital parisien spécialisé en pédiatrie et ce conformément aux termes de la convention signée conjointement entre les deux établissements. En axant ses propos sur l'importance de cette acquisition et sur les progrès qu'elle peut apporter en matière de recherche médicale, le responsable, accompagné des représentants de la société algérienne chargée de la maintenance, de l'entretien et de l'installation de cet équipement de dernière technologie, a procédé à une rétroprojection de cet appareil en soulignant à cet effet que parmi les avantages de cet équipement, il y a celui de pouvoir procéder par les spécialistes à des actes interventionnels sans être obligés d'opérer. Une autre technique de pointe performante et qui donnera vraisemblablement des résultats concluants de l’avis des intervenants. 

Rafik M
Mercredi 3 Avril 2013 - 08:57
Lu 300 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+