REFLEXION

HOPITAL « AIN NAADJA » :L’ex-président Chadli hospitalisé en urgence

L’ex-chef de l’Etat avait pour habitude de se soigner à l’étranger pour une pathologie cancéreuse mais eu égard à une brusque détérioration de son état de santé, le transfert à l’étranger s’était avéré impossible.



HOPITAL « AIN NAADJA » :L’ex-président Chadli hospitalisé en urgence
De sources concordantes, ont rapporté que l’ex président Chadli Bendjedid, a été admis à l’hôpital militaire d’Alger, Ain Naadja. M. Bendjedid souffrirait d’un cancer de la prostate avancé selon la même source. A noter qu’il a été évacué à plusieurs reprises ces dernières années vers des hôpitaux français sans que l’opinion ne soit tenue informée sur les raisons de ces différentes prises en charge. Si l’hospitalisation devait se prolonger à Alger, l’hypothèse de la gravité de la maladie pourrait être retenue.  M. Bendjedid vient de publier ses mémoires où il défend la base de l’est, dont il avait fait partie, et qui avait longtemps défié la hiérarchie du FLN pendant la guerre avant de se voir dotée d’un statut particulier qui en avait fait une entité à part dans l’organisation militaire de la révolution. Après la guerre, il gravit la hiérarchie militaire avant de devenir un chef inamovible de la 2éme région militaire (Oran). C’est de ce poste que le responsable de la toute puissante sécurité militaire est allé le coopter à la mort de Boumediene et l’imposer à ses pairs en tant qu’officier le plus ancien. Depuis sa démission en 1992, Chadli qui a vécu retiré ne s’est manifesté qu’à l’occasion de cérémonies du premier novembre. La santé des dirigeants algériens est un tabou. Une fois de plus, les autorités algériennes  gardent le silence sur l’Etat de santé d’un homme, retiré de la vie publique depuis 20 ans.

Riad
Vendredi 5 Octobre 2012 - 23:00
Lu 1970 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Otmane le 06/10/2012 10:29
Bonjour,
Avoir été admis à l' Hopital-MILITAIRE-du-Val-de-Grace à Paris.
Pour un Général à la retraite, ex-Chef d'un état ayant un grave contentieux historique avec la France, le moins que l'on puisse dire c'est étonnant !

2.Posté par daissi le 06/10/2012 12:40
je souhaite un prompt retablissement a chadli bendjedid que dieu lui donne une longue vie incha allah

3.Posté par Ghodbane3labladi le 06/10/2012 20:51
Normal qu'il soit hospitalisé au Val-de-Grâce ; c' était un ex sous-officier de l'armée française. Aux dernières nouvelles, il vient de rendre son dernier souffle. Que Dieu ait son âme. C'est à LUI et à l'Histoire de le juger désormais.

4.Posté par Moi le 06/10/2012 21:07
Il aurait dû réserver ses mémoires pour son dernier voyage de l'haut delà, afin qu'il puisse se confesser devant le créateur et miséricordieux (SSLM)

5.Posté par Ghodbane3labladi le 07/10/2012 04:49
Non, Monsieur "Moi". C'était un homme public qui détenait des faits historiques qui appartiennent au peuple algérien ; il était de son devoir de les remettre au peuple. Le compte-rendu à Dieu ne concerne que sa personne.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+