REFLEXION

HOPITAL ‘’1ER NOVEMBRE’’ D’ORAN : 681 femmes admises pour violence physique en 2015



Le service de la médecine légale auprès de l’Etablissement Public Hospitalier, du 1er Novembre à Oran, a enregistré l’admission de 681 femmes victimes de violence par un mari, frère, père, et même par des parents, des voisins, et des étrangers. Le service concerné auprès du même hôpital reçoit par jour entre 20 et 90 cas, victimes de violence, pour une incapacité physique d’une période de plus de 15 jours, en dépit des lois qui combattent le phénomène, où la violence  sous toutes ses formes s’est fortement propagée dans la société, telles que la violence verbale, physique, et sexuelle, ce qui nécessite de canaliser tous les efforts pour écarter le phénomène et traiter les racines du mal, même si les statistiques présentées ne reflètent pas nécessairement le chiffre réel pour le nombre de femmes battues en raison de leur refus de dénoncer ou de déposer une plainte contre un mari afin d'éviter le scandale ou de conserver la pérennité de la famille.   

G. A
Mardi 8 Mars 2016 - 18:27
Lu 203 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+