REFLEXION

HERITEE DES BIENS DE L’OFLA DE MASCARA : Une gare routière en perpétuelle dégradation !

La gare routière de Mascara, cette ancienne bâtisse héritée des biens de l’OFLA, continue à se dégrader, au point où certaines de ses allées sont inutilisables, vue les nombreux nids de poule, en particulier l’entrée principale des cars et bus, même les panneaux à l’entrée sont enlevés, voire détruits.



Cette infrastructure a été annoncée à plusieurs reprises pour un réaménagement mais on ne voit rien venir. On remarque d’autres parts la saleté qui règne en maitre des lieux, les balayeurs caressent le parterre laissant derrière eux les mégots de cigarettes et autres emballages de chocolats, de bouteilles d’eau etc... Le plus déplorable dans tout cet état de fait constaté, c’est les carrés qui devaient en principe être ornées de fleurs, abritent les ordures jetés volontairement par les propriétaires de magasins, certains de ces commerçants exerçant au niveau de la gare, appliquant le fameux ‘’adage’’ de, « après moi c’est le déluge », ils ne se soucient guère de la propreté de cette gare. L’essentiel pour eux, c’est de vendre leurs produits même dans des conditions d’hygiène déplorables et quand on leur parle de la propreté, ils vous répliquent froidement « les services de l’Etat ne travaillent pas, ils encaissent pour rien » mais personne d’entre eux ne parle de civisme, d’entretien, de collaboration dans l’intérêt de son pays et de sa ville en particulier. Mme Amine disait : « comment voulez-vous encourager le tourisme en Algérie, quand une gare routière comme celle-ci se trouve dans cet état, le touriste ne peut s’adapter à une situation pareille. Sans eau, les locaux sont approvisionnés par des colporteursd’une eau,  dont on ignore la provenance, quant à certains cafés, ils sont très mal entretenus, des gargotiers qui vous offrent du n’importe quoi, d’ailleurs ces lieux n’ont jamais connu la visite des services d’hygiène et ceux du commerce, soyez réaliste, il est urgent, d’entamer des campagnes de sensibilisation pour inculquer à nos citoyens ce que c’est que le mot « TOURISME ».

B.Boufaden
Mercredi 6 Avril 2016 - 18:48
Lu 127 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+