REFLEXION

HENNAYA- TLEMCEN : La cité des 160 logements n’a toujours pas de gaz de ville

Les habitants de la cité des 160 logements s’impatientent car leurs appartements ne sont pas encore raccordés au réseau de gaz de ville bien que les conduites ne passent qu’à quelques mètres de chez eux.



HENNAYA- TLEMCEN : La cité des 160 logements n’a toujours pas de gaz de ville
«Pourtant, dira l’un d’eux, Hennaya est l’une des localités de la wilaya les mieux servies en cette énergie devenue indispensable de nos jours ». Il est vrai que Hennaya ville est desservie à plus de 80%, voire plus, puisqu’elle a bénéficié de plusieurs programmes durant la dernière décennie. La programmation continue et les quelques zones dont les habitations ne sont pas encore raccordées dans leur totalité ne tarderont pas à l’être, selon les responsables communaux. Concernant la cité des 160 logements, ses habitants continuent, bien malgré eux, à faire confiance à la bouteille de gaz qui, comme chacun sait, est source de multiples désagréments dont la difficulté liée au transport pour ceux nombreux qui ne disposent pas de véhicules personnels. L’autre grand désagrément se rapporte à l’approvisionnement, particulièrement, durant la saison froide durant laquelle les bouteilles se font plus rares en raison de la forte demande liée à la surconsommation. « Pourquoi notre cité est-elle restée à la traîne? », ne manquera pas de s’interroger l’un des habitants de la cité. Cette cité implantée dans le quartier « La Gare » qui regroupe quasiment tous les bâtiments réalisés à Hennaya n’a pas été raccordée au gaz de ville alors que les locataires des autres immeubles en bénéficient  depuis plusieurs années. Ce qui dérange encore plus les habitants de cette cité, c’est que d’autres cités de construction plus récente sont déjà dotées de gaz de ville. Un jeune fonctionnaire, habitant de cette cité, dira : « la fiche technique relative au raccordement de notre cité au réseau a été bel et bien établie, mais rien de concret n’a été fait et je trouve que le processus est lent alors que nous souhaitons que les choses s’activent encore plus pour nous permettre de goûter un peu à la vie moderne grâce au gaz de ville ». Les habitants de la cité des 160 logements lancent donc un appel pressant aux autorités locales et leur demandent de faire le nécessaire pour un rapide règlement de ce problème lancinant qui perturbe leur vie quotidienne.                  

Z.G.
Mercredi 29 Décembre 2010 - 10:51
Lu 1243 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+