REFLEXION

HASSI BOUNIF (ORAN): 6 milliards de centimes jetés à l’eau

Comme à l’accoutumée, la bonne gestion des infrastructures demeure l’un des derniers soucis de nos responsables, à l’instar de ce qui s’est passé récemment à Hassi Bounif, où les agents de la commune n’ont pas trouvé mieux que de bousiller la pelouse synthétique, nouvellement posée et qui a coûté au Trésor public, plus de six milliards de centimes.



HASSI BOUNIF (ORAN): 6 milliards de centimes jetés à l’eau
Les agents communaux n’ont pas trouvé mieux que de se débarrasser des dernières eaux pluviales en les jetant sur la pelouse, résultat:  elle a été quasi-bousillée. Cette situation a incité le bureau d’études chargé de la réalisation du projet de saisir le chef de l’exécutif  de la wilaya, qui, de son côté, devra entreprendre les démarches nécessaires pour sanctionner les responsables de cette mascarade qui constitue tout simplement un gaspillage de l’argent du contribuable, au même titre que la destruction des équipements publics. La question qui reste posée,
comment peut-on encore tolérer ce type de comportement destructeur?  Cela nous révèle le degré de conscience de nos responsables à préserver les infrastructures et les maintenir en bon état. Par ailleurs, il faut souligner que les travaux ont débuté le mois de février dernier, sachant que le rejet de ces eaux pluviales a contribué à la détérioration de la pelouse lors de la phase de finition, pénalisant au passage la société chargée des travaux après que le bureau d’étude ait refusé la réception du projet.

Medjadji. H
Dimanche 26 Mai 2013 - 18:50
Lu 467 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+