REFLEXION

HASSI BOUNIF : 13 familles relogées



Les  services de la daïra de Bir El Djir ont procédé, la semaine dernière, à la démolition de 13 constructions illicites au niveau de la commune de Hassi Bounif, et ce dans le cadre de la lutte contre les bidonvilles érigés à travers les différentes communes de la wilaya. Selon des sources proches de la daïra, les familles concernées habitaient un bidonville érigé depuis plusieurs années et ont été recensées en 2007 parmi les familles à reloger. Dans ce contexte, ces familles ont bénéficié de nouveaux logements à Haï Ennour. A l'issue du relogement, les services concernés ont procédé à l'éradication du bidonville. Nos sources indiquent que l'opération s'est déroulée dans des conditions normales. Cette opération intervient moins de deux mois après le relogement de 125 familles, qui résidaient initialement au niveau du site dit « Ferme Touaoula ».
 L'opération initiée par l'OPGI, en collaboration avec les autorités de la daïra de Bir El Djir, avait permis à ces familles de bénéficier de logements décents à la cité des 800 logements de Haï Ennour. Là aussi le relogement a été suivi par l'éradication du bidonville et la récupération de l'assiette foncière qui servira à la projection d'équipements publics. Les familles relogées ont été recensées par les services de la daïra dans le cadre de l'opération de lutte contre l'habitat précaire. Durant ces trois derniers mois, la daïra de Bir El Djir a procédé au relogement de plus de 300 familles. Outre la daïra de Bir El Djir, il y a lieu de signaler que la daïra d'Oran a procédé, ces trois derniers mois, au relogement de plus de 600 familles issues des quartiers de Scalera (Sidi El Houari), Plateau et Magenta qui ont bénéficié de logements sociaux au niveau de la daïra de Gdyel. Par ailleurs, les services de la daïra de Oued Tlelat et l'OPGI ont procédé au relogement de 108 familles dans la commune de Boufatis. La daïra d'Arzew, pour sa part, dispose d'un parc de plus de 1.300 logements prêts à être distribués. Signalons, enfin, que les autorités de la daïra d'Es-Sénia procéderont incessamment au relogement de 240 familles habitant l'un des bidonvilles de Aïn El Beïda situé près du cimetière et plus communément connu sous le nom de « virage ». Il est prévu aussi le relogement des familles issues des bidonvilles érigés du côté de l'hôtel « Hayat Regency », pour permettre aux autorités de récupérer un important portefeuille foncier qui sera utilisé pour la réalisation de programmes de logements sociaux.                          

D. H
Vendredi 27 Décembre 2013 - 16:57
Lu 63 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+