REFLEXION

HASSI BENYEBKA (ORAN) : Un handicapé sauvagement agressé avec une épée dans son kiosque

Les services de la gendarmerie nationale relevant de la commune de Sidi Benyebka, Oran, ont réussi avant-hier à l’arrestation d’un repris de justice, impliqué dans une affaire d’agression sauvage à l’encontre d’une personne handicapée, qui gère un kiosque au chef-lieu de la commune, en lui causant des blessures graves suite à des coups d’épée sur le visage, dans le dos et au niveau de l'abdomen, avant qu'il ne brise les vitres du véhicule de la victime, tentant de s'échapper avec, a-t-on appris de sources concordantes.



Les faits de cette affaire remontent au matin de la journée d’avant-hier, lorsque le suspect en état de recherche est allé chez la victime,  une handicapée physique, qui gère un kiosque spécialisé dans la vente de journaux,  d'objets de bureau, et de tabacs, alors qu’il se trouvait dans un état d'hystérie, pour pénétrer à l’intérieur du kiosque, et agresser sauvagement la victime en lui donnant un coup sévère avec une épée dans le dos, avant de s’acharner sur elle et continuer son agression brutale, causant à la victime de graves blessures suite auxquelles, elle s’est écroulée inconsciente dans une mare de sang a-t-on indiqué. L’agresseur après son forfait, a essayé alors de s'échapper à  bord d’une voiture de tourisme en fracassant le pare-brise à coups de machette, mais les voisins du quartier l’ont empêché de la  voler, en informant immédiatement les services de la gendarmerie nationale qui sont arrivés rapidement sur les lieux, accompagnés des éléments de la  protection civile, qui ont évacué le blessé vers l’hôpital universitaire d’ Oran, où croupit actuellement en salle de réanimation en raison de la gravité de son état de santé, alors que l’enquête a réussi à l'arrestation du mis en cause dans l’un des champs et la saisie d’armes blanches en sa possession  sous forme d’une machette et d’une épée, puis emmené au siège de la gendarmerie nationale, où un procès verbal d’audition a été initié à son encontre, avant d'être présenté devant la justice pour statuer sur son affaire a-ton précisé.

Touffik
Vendredi 1 Mai 2015 - 17:24
Lu 295 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+