REFLEXION

HAMMAM-BOU-HADJAR –AIN TEMOUCHENT : Le taillage et la pose de pierres de marbre à l’ordre du jour



HAMMAM-BOU-HADJAR –AIN TEMOUCHENT : Le taillage et la pose de pierres de marbre à l’ordre du jour
Le siège de la daïra de Hammam-Bou-hadjar a été le théâtre une réunion présidée par Madame le chef de la daïra de Hammam-Bou-Hadjar, ayant regroupé les directeurs des secteurs de l’enseignement et de la formation professionnels, de la petite et moyenne industrie, du tourisme et de l’artisanat, de l’industrie et des mines de la wilaya d’Ain-Témouchent. Aussi, ont assisté à cette rencontre, le directeur du centre universitaire d’Ain-Témouchent, du président de l’APC de Hammam-Bou-Hadjar , du directeur du CFPA de Hammam-Bou-Hadjar,des agences d’appui à l’emploi (ANSEJ-CNAC-ANGEM) d’Ain-Témouchent, du responsable de l’Association « Sidi El-Houari –Santé d’Oran),des jeunes stagiaires concernés par la formation en présence des représentants de la presse radiophonique et écrite. Au cours d’une allocution d’ouverture de la séance, Madame Le chef de la daira a tout d’abord souhaité la bienvenue à toute l’assistance qui a marqué sa présence pour assister à la signature de la convention d’habilitation du taillage de la pose de pierre et marbre, tout en félicitant les efforts de tous les responsables des différents secteurs qui se sont soldés par cette convention qui est très bénéfique non seulement pour les jeunes chômeurs qui vont trouver sans doute un travail bénéfique, mais aussi pour les collectivités locales, la réfection et la restauration des sites touristiques, de l’embellissement des villes et des villages etc. tout en insistant que la formation et l’encadrement des jeunes concernés seront assurés jusqu’à la fin de leurs stages avec un suivi et un accompagnement durant leur activité. Les directeurs présents ont intervenu pour mettre en exergue cette initiative louable qui rentre dans le cadre des dispositions du système productif local tout en insistant sur le rôle et les bienfaits de la formation du taillage ,de la pose de la pierre et du marbre , sur le plan économique et social, du fait que cette activité englobe 25 métiers. Les stagiaires vont subir une formation théorique au niveau du CFPA de Hammam-Bou-hadjar et une formation pratique au niveau de l’école-atelier de l’Association « Sidi El Houari –Santé « d’Oran,tandis que la matière première proviendra de la SARL PROMAISSE-BTL implantée à Aures El-Meida (Commune de Hammam-Bou-Hadjar. Cette école, rappelons-le, a formé depuis 2003, trois cent cinquante jeunes chômeurs qui active dans les différents secteurs BTPH et sculpture .Cette convention qui est unique et première du genre, va avaliser et s’étaler sur plusieurs secteurs de formation et d’activités socio-économique et touristiques .La séance a été clôturée par la signataire de la convention par tous les partenaires concernés présents suivie de la remise de 05 attestations individuelles de qualification au profit de 05 jeunes sur un nombre de 11 qui ont participé à une sélection.

B. Abdelgheffar
Dimanche 17 Octobre 2010 - 00:01
Lu 1308 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+