REFLEXION

HAI HACENE A TISSEMSILT : Le développement n'arrive toujours pas



Juché sur les hauteurs de la ville de Tissemsilt et constitué majoritairement de maisons de fortune, Hai Hacene, ce grand quartier de la ville considéré comme le plus peuplé mais aussi le plus déshérité n’est encore pas sorti de l’ornière et ses habitants n’ont pas fini de se débattre dans de multiples problèmes qui hypothèquent le développement et l’épanouissement de leur quartier. Une situation des plus intenables que vivent ces habitants depuis la création de ce quartier dans les années 80 qui se sont adressés aux autorités locales à travers une pétition dans laquelle ils réclament leur part dans le développement de la ville, parmi certaines commodités qui font défaut, ils revendiquent l’alimentation de leurs habitations en eau potable, un projet d’adduction qui permettra d’atténuer quelque peu la crise de l’eau qui perdure depuis longtemps, l’installation d’un réseau d’assainissement, l’ouverture des routes, l’éclairage et l’élimination des décharges sauvages qui se trouvent éparpillées à l’intérieur de ce quartier, selon la pétition, la situation ne cesse de se dégrader de plus en plus et interpelle les autorités locales en urgence pour une intervention efficace qui permettra d’alléger les souffrances des habitants et garantir le minimum de commodités pour une vie respectable.       

A. Ould El Hadri
Dimanche 12 Décembre 2010 - 11:03
Lu 258 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+