REFLEXION

HAÏ EZZEBOUDJ - CHLEF : L’entretien des routes fait défaut



 Les citoyens de la localité de Haï Ezzeboudj, une agglomération située à quelques mètres du parc communal de l’APC, se plaignent ces derniers jours de l’état dégradé des routes qui mènent à leurs demeures. Ils signalent dans leur correspondance que les promesses de l’APC sortante n’ont aboutie à aucune concrétisation du fait que  l’état des routes n’a fait que de se dégrader. Profitant de l’installation des nouveaux élus, les signataires de la lettre datée du 4 janvier 2013 adressée au maire de la commune et signée par 52 personnes sollicitant de la nouvelle APC, la prise en charge effective de leurs préoccupations qui datent depuis de longues années. Ils ne manquent pas d’apporter leur soutien  et le concours aux communaux comme ils le précisent sur leur requête en cas de besoin.                            

M.Mokhtari
Jeudi 7 Février 2013 - 00:00
Lu 142 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+