REFLEXION

HADJADJ : Les habitants de Bosquet et Ouillis se rappellent des tortionnaires de la période coloniale



Les habitants des régions de Bosquet et de Ouillis dans la wilaya de Mostaganem se souviennent de cette époque coloniale particulièrement la veille du déclenchement de la révolution algérienne armée lorsque la ferme d’Edmond de Jeanson transformée en feu lors des premières attaques dirigées par le groupe de Ben Abdelmalek Ramdane contre le triste et sanguinaire personnage qui symbolisait à lui seul tout le colonialisme dans cette région du Dahra. Cette ferme  qui est devenue après un enfer pour tous les malheureux  qui y étaient conduits pour être jetés à l’intérieur des cuves a vin et abandonnés à la faim et la soif  subissant toutes les formes de tontures et d’assassinats à l’image d’une femme   avec ses deux enfants  qui étaient enfermés dans l’une de ces cuves pendant 25 jours  et ceux  de beaucoup qui  y ont péri  asphyxiés. Pour se venger un groupe de fidaine avaient décidé de mettre un terme aux agissements du tortionnaire pour charger Bouhassoune Boubaker qui se porte alors volontaire pour procéder à l’exécution du fermier Edmond de Jeanson en ce jour du 25 juin 1957 à Mostaganem plus précisément à la place du Barail. L’issue a été tout autre .Au moment de tirer l’arme du Fidai s’enraya et le moudjahid fut arrêté quelques minutes après avant d’être jugé et guillotiné en décembre 57. Durant cette époque plusieurs habitants du village furent enlevés et assassinés sans jamais donner   de signe de vie ni même forme de procès pouvant indiquer leur lieu d’enterrement   a –t-on raconté. Aujourd’hui en célébrant le premier novembre 54 ; la région  toute entière  de Bosquet  garde en sa mémoire  gravées a jamais les terribles années  de feu et de sang et la perte  de ses meilleurs chahids  dont  Ben Abdelmalek Ramdane ; Bordj Amar ; Nehari  Mohamed ; Hamarid ; Sallay ; Mahrez Bouhassoune  et bien d’autres . Il est sûr que le colon criminel qui avait sévi durant des années dans la région aux côtés de 417 autres européens fermiers eux aussi n’était pas un cas isolé où dont plusieurs  milliers d’assassinats ont eu lieu à travers le territoire de la wilaya.                        

Benharrat
Dimanche 1 Novembre 2015 - 17:35
Lu 575 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+