REFLEXION

HADJADJ : Le spectre de la soif plane depuis une semaine



La forte affluence d’estivants au sein de la station balnéaire de Hadjadj, semble être à l’origine d’un manque flagrant en eau qui est constaté au fil des jours finissant par se raréfier. Cette déplorable situation en pleine saison estivale a poussé les citoyens et les estivants séjournant au sein de la localité à réagir vivement en recourant à deux reprises à la fermeture de la route. Ce déficit en eau, laquelle est censée être disponible en permanence pour ses multiples usages surtout en été, demeure être recherché eénormément et se vend déjà à 600 dinars la citerne. A l’APC, certains membres, en l’absence du maire en congé annuel, déclarent  que la localité est alimentée  régulièrement en eau potable , mais  les besoins excessifs  en cette matière vitale ,restent à l’origine  de cette perturbation  provisoire , causée par la présence d’un nombre impressionnant  de vacanciers venus de France, et des villes voisines ( Chlef et  Relizane) . Certains citoyens, face à cette pénurie, se lèvent tôt le matin et pompent l’eau à l’aide de suppresseurs d’eau  qu’ils stockent, selon  un autre élu, tentant d’expliquer cette  crise d’eau qui sévit  à la plage et en ville . Quant aux citoyens , l’un d’eux , M.B.L  affirme  que le manque d’eau  ne se posait point, mais depuis le lancement de la saison estivale, il est devenu  trop insuffisant pour répondre à la satisfaction  des besoins quotidiens ( consommation ,douche , travaux ménagers et entretien  des pièces)  . Il conclut que certains coins de la ville ne le reçoivent plus depuis une semaine, et que les robinets sifflent à sec dès 10 heures du matin. 

L.Ammar
Dimanche 7 Août 2016 - 18:08
Lu 207 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+