REFLEXION

HADJ 2016 : Mohamed Aissa attire l'attention sur les déclarations aventurières concernant les hadjis



 Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs, Mohamed Aissa, a affirmé avoir attiré l'attention de ses collègues aux "déclarations aventurières" concernant les pèlerins algériens arnaqués et "dont la polémique est ouverte dans un pays qui n'est pas le nôtre". "L'enquête se fait à Alger en vérité, les visas étant octroyés à Alger. L'opérateur est un Algérien qui a agi à partir de l'Algérie, c'est pourquoi j'ai interpellé tout le monde pour ne plus commenter", a précisé le ministre dans une déclaration à l'APS. Cet incident, "parce que nous le considérons ainsi comme un incident car, en règle générale, ce genre de pèlerin ou pseudo pèlerin ou candidat au pèlerinage est refoulé carrément avec des commentaires médiatiques très négatifs. Ce n'est pas le cas pour nous, donc autant ne plus commenter et attendre les enquêtes qui sont déjà engagées au niveau d'Alger avec premièrement la commission de suivi au niveau du ministère des Affaires religieuses et la cellule de crise au niveau du ministère des Affaires étrangères ". L'information, a précisé le ministre à ce propos, "nous savons où la dénicher parce qu’il y a deux ou trois portails pour activer ce processus. Nous pouvons être en mesure de connaître les responsabilités en temps opportun. Les médiatiser ou pas cela reste du ressort des autorités chargées de l'enquête", a affirmé M. Aissa. Le ministre a également souligné avoir interpellé ses collègues ainsi que les journalistes à s'intéresser au pèlerinage que "nous réussissons de mieux en mieux" et aux observations qui détectent les anomalies pour les médiatiser.

Ismain
Mercredi 7 Septembre 2016 - 18:13
Lu 222 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+