REFLEXION

HABITAT : Plus de 3.000 logements LPA confiés à des promoteurs privés

Les promoteurs ont été «sommés» de lancer les travaux, notamment ceux inscrits dans le cadre du programme promotionnel, faute de quoi, les projets leur seront retirés.



Le logement promotionnel aidé (LPA) entre dans sa phase de réalisation. Les chantiers de 2.939 logements de ce type seront bientôt lancés. Ce quota a été attribué à des promoteurs privés, ils sont 31 selon le DUC d’Oran. Les permis de construire de ces logements ont été délivrés aux 31 promoteurs, apprend-on lors de la rencontre du wali avec les investisseurs, la troisième du genre organisée, afin de démarrer leurs chantiers inscrits dans le cadre de la modernisation et le développement de la wilaya. Le wali a sommé les promoteurs de lancer les travaux de ces projets, notamment ceux inscrits dans le cadre du programme promotionnel, faute de quoi, les projets leur seront retirés, notamment les assiettes de terrains dont ils ont bénéficié. Pour le programme LPA qui est venu en remplacement du Programme LSP, 5.500 autres unités inscrites pour la wilaya d’Oran ont été confiées à des entreprises de bâtiment étatiques ou étrangères. Les dossiers de demandes pour ces logements sont déposés au niveau des daïras. Le promoteur privé, même s’il réalise ces logements, ne pourra établir la liste des bénéficiaires. Elle est du ressort de la daïra, ce qui évitera aux postulants à ces logements de donner des dessous de table aux promoteurs privés pour en bénéficier, lequel procédé était généré par la majorité des promoteurs ayant réalisé des logements LSP par le passé. Le coût réel d’un logement LSP de type F3 était de 270 millions de cts, alors que chez le privé, les postulants se retrouvaient toujours à payer une centaine de millions de plus.

MedjadjiH
Lundi 8 Avril 2013 - 09:33
Lu 1716 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+