REFLEXION

Grogne publique contre la distribution de 42 logements à Fornaka - Mostaganem

UN SIT-IN POUR PLUS DE TRANSPARENCE..!



Grogne publique contre la distribution de 42 logements à Fornaka - Mostaganem
La toute dernière distribution des 42 logements socio participatifs situés au chef-lieu de la commune de Fornaka, ne semble point obtenir le contentement  des nombreux postulants à ce type de logements. Plus d’une cinquantaine de ces derniers sont venus, tôt le matin, protester en face du siège de la mairie, contre l’opacité totale qui a cerné l’établissement de la liste, selon la déclaration de l’un de ces mécontents, M.S.B.R. Le siège de l’A.P.C a été vidé de son personnel par les manifestants qui ont tenu également a bloquer son accès principal aux agents et aux citoyens. Interrogés sur place, beaucoup des postulants ne cessaient de répéter que la liste en question n’est pas assez transparente, elle ne repose sur aucun critère régissant l’attribution de ce type de logement, ils déclarent presque unanimes, qu’elle est entachée de beaucoup d’irrégularités et qu’à ce jour, elle n’a pu être  affichée. Une infirmière, Mme D.F, exerçant au centre de santé du chef-lieu  de commune, faisant quotidiennement la navette depuis plus de 04 ans entre Mostaganem où elle réside en qualité de locataire  et Fornaka, le lieu de son travail, déclare qu’elle est étonnée de ne plus figurer sur la liste après avoir appris qu’elle est l’une des heureuses bénéficiaires, mais malheureusement elle n’a jamais pu et su pourquoi elle n’a pas reçu de convocation comme les « véritables et joyeux bénéficiaires » … Alertés, les éléments  de la gendarmerie  nationale ne tardèrent guère à se rendre sur le lieu  de la manifestation où  un officier a tenu pendant plus d’une heure, a engager de négociations avec quelques protestataires qui ont signalé la tragique absence des autorités locales civiles ,dont les élus de l’A.P.C et ne cessaient de demander leur présence. Contacté, le chef de la daïra ne tarda pas à se joindre aux manifestants, qu’il tenta de convaincre en recourant à un dialogue des plus sereins. Son tact et sa sagesse  ont  fini par calmer les esprits les récalcitrants, il invita tous les postulants a le joindre en après midi à son bureau pour toute autre doléance. A la daïra, un autre langage des plus logiques nous est tenu par un agent de cette institution étatique, il nous déclare que la distribution du logement socio participatif n’est régie par aucune disposition particulière, toute personne disposant de moyens financiers peut prétendre à ce type de logement, géré par l’agence foncière de Mostaganem qui ne sollicite la daïra et la commune concernée par le programme de réalisation de ce type de logement que pour les assister à l’établissement des listes. En ce qui concerne le quota des 42 logements socio participatifs de Fornaka, il demeure trop insuffisant pour satisfaire une demande qui dépasse largement les 700 dossiers qui n’ont pas pu être et ne seront satisfaits qu’avec l’attribution de quotas plus consistants. La patience et la sagesse doit primer en une telle circonstance si malheureuse, selon ce dernier qui croit que les prochaines réalisations de ce type de logement finiront par avoir raison de la forte demande exprimée et que nul postulant ne sera lésé.             

Mohamed El Amine
Mardi 27 Décembre 2011 - 10:22
Lu 773 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+