REFLEXION

Grippe saisonnière : Vaccins indisponibles et désarroi à Mostaganem



Des cas de grippe aviaire enregistrés  à Oran. Simple ‘’ intox’ ou vérité ’ ? Il n’en demeure pas moins que  l’information alarmiste qui a vite fait de circuler, fait ravage ces derniers jours dans certaines contrées de la wilaya de Mostaganem .Des citoyens qui s’inquiètent, n’ont pas hésité  à prendre d’assaut  des établissements sanitaires.
L’opération de vaccination contre la grippe saisonnière des populations à risque qui a débuté le 15 octobre dernier, s'est terminée au niveau de bon nombre d’établissements de la santé dans la wilaya de Mostaganem. Des  personnes  des deux sexes notamment vieilles  accompagnées parfois de leurs enfants  qui se présentent  au niveau de certains  centres pour se faire vacciner,  sont repartis bredouille .Des sources croit-on savoir indiquent que  les doses de vaccins attribuées n'ayant pas suffi pour tout le monde. En effet, des dizaines de personnes continuaient d'affluer vers les différents  centres. En attendant l'arrivage d'autres doses, des personnes en quête de vaccin sont dans l'attente  d’un autre arrivage. Pour l'insuffisance de vaccins,  des responsables ont appelé les personnes concernées à patienter jusqu'au nouvel arrivage de vaccins. Comme on apprend  aussi que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se poursuit jusqu’au mois de mars prochain. La vaccination demeure un moyen efficace de protection contre la grippe saisonnière, notamment chez les personnes à risque. Il existe trois types de grippe saisonnière, A, B et C. Les virus grippaux de type A se subdivisent en sous-types en fonction des différentes sortes et associations de protéines de surface du virus. Parmi les nombreux sous-types des virus grippaux A, les sous-types A (H1N1) et A (H3N2) circulent actuellement chez l'homme. De son côté, le ministre de la santé, Abdelmalek Boudiaf,  a  réfuté devant l’APN,  tous décès suite à la grippe aviaire  en Algérie. Il a affirmé  qu’il s’agit simplement de la grippe saisonnière qui a été fatale pour les personnes  vulnérables. Face à cette situation délicate, les services sanitaires de la wilaya de Mostaganem devront mener une campagne de sensibilisation quant à la vaccination, étant donné qu’il y va de la vie de milliers  de citoyens mostaganémois   
 
 

B.Houssem
Samedi 7 Février 2015 - 19:57
Lu 498 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+