REFLEXION

Grippe porcine: Un cas suspect en cours d'examen à El Kettar en Algérie

Une alerte générale a été donnée au Centre hospitalo-universitaire (CHU) d'El Kettar, où un jeune semblant présenter des symptômesde grippe porcine a été admis en observation.



Grippe porcine: Un cas suspect en cours d'examen  à El Kettar en Algérie
De retour d'un long voyage au Mexique, où le virus H1N1 a tué plus de 160 personnes, le jeune homme présentait, apparemment, tous les symptômes de cette nouvelle grippe. Il a tout de suite été admis à l'hôpital où il a subi, selon un jeune médecin résidant, des analyses accélérées. Selon la même source, les analyses microbiologiques se sont avérées négatives.
D'autres sources affirment le contraire, arguant que ces analyses, pour être fiables, exigent un temps plus conséquent, spécialement dans un pays où la maladie n'a jamais été traitée. Partant de ce principe, le jeune hospitalisé ne devrait en aucun cas quitter l'hôpital avant un isolement de 48 heures, durant lequel des analyses plus approfondies seront effectuées.
Selon la même source,le malade était en isolement, dans un environnement stérile. Le personnel médical et paramédical mobilisé portait des masques et des gants. Notre interlocuteur ajoute que la mise en quarantaine aurait dû être décrétée pour une durée plus longue. Nous n'avons pas pu avoir de plus amples informations sur l'identité de ce cas, ni sur son lieu de résidence en Algérie.

Aucun cas signalé en Algérie, selon le ministère de la Santé.
Aucun cas de grippe porcine n'est signalé pour l'heure en Algérie, a assuré jeudi dans un communiqué le ministère de la Santé. Selon le département de Saïd Barkat, l'Algérie, à l'instar des autres pays, a décidé de mettre en application les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière de prévention de cette maladie.Le ministère a décidé de « mettre en oeuvre les mesures sanitaires prévues au titre de la phase 5 qui correspond, selon la terminologie de l'OMS, à une transmission interhumaine du virus dans un grand groupe de cas, à une propagation élargie d'un virus qui s'adapterait de mieux en mieux à l'homme et à un risque pandémique important », a précisé le ministère dans le communiqué. Il a ajouté que « les mesures sanitaires décidées sont celles qui correspondent à notre situation sanitaire nationale actuelle caractérisée par l'absence de cas en Algérie ».Ces mesures, ajoute le communiqué, visent à « limiter les risques d'importation du nouveau virus en Algérie » et de « détecter le plus précocement possible l'arrivée sur le territoire des premiers cas d'infection humaine pour mettre en place les premières mesures et stopper ou ralentir la transmission locale ».Sur base de recommandations d'un groupe d'experts installé dès le début de la crise, le ministère de la Santé a mis en alerte tous les services de contrôle sanitaire aux frontières (ports, aéroports et frontières terrestres) pour identifier tout cas suspect. Des prospectus d'information sur la grippe porcine sont distribués aux passagers arrivant en Algérie ou quittant le territoire national, a expliqué la même source.
Le ministère de la Santé recommande aux Algériens de « se laver les mains au savon de préférence liquide » et aux voyageurs à l'étranger de « se conformer aux règles du pays d'accueil en matière de santé ».

. .
Samedi 16 Mai 2009 - 00:16
Lu 400 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+