REFLEXION

Grève des praticiens



Grève des praticiens
Les pouvoirs publics ont-ils songé un seul instant que cette situation n’est pas dans l’intérêt du contribuable et qu’elle met ce dernier dans une mauvaise posture du fait qu’il n’arrive même pas à se faire soigner convenablement dans son pays. Les spécialistes du service public étant en grève, notamment ceux qui sont en charge de certaines interventions chirurgicales délicates, le contribuable commence à se poser sérieusement des questions sur certaines choses pas du tout correctes, il plane un certain doute sur tout ça. Ne serait-ce pas là une astuce pour pousser même les classes moyennes vers les cliniques privées même au prix exorbitant ? Le ministère de tutelle ne serait-il pas de mèche avec les professionnels privés ? Des questions tirées par les cheveux mais pas insensées tout de même. Le gouvernement ne semble pas prendre le problème au sérieux, car il le voit dans son contexte le plus restreint soit-il, les malades n’en a que faire !

. .
Lundi 22 Février 2010 - 10:39
Lu 422 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+