REFLEXION

Grande marche à Mers El Hadjadj

LES HABITANTS, EN COLERE, EXIGENT LA FERMETURE DES BARS RESTAURANTS

Déterminés à faire aboutir leur plate-forme de revendications, les habitants de la commune Balnéaire de Mers El Hadjadj ont organisé avant-hier une marche de protestation avec plus de 300 personnes et qui a duré plus de deux heures de marche comptent observer aujourd’hui, dimanche, un rassemblement de protestation devant le siège de la wilaya d’Oran.



Grande marche à Mers El Hadjadj
Les habitants de la cité « le petit port » dans la commune de Mers El Hadjadj dressent, par la voix des notables  un tableau peu reluisant de la situation qui prévaut ces derniers jours dans leur côte  devenue au fil des ans, regrettent-ils, un véritable lieu de débauche et de prostitution ainsi que l’insalubrité des décharges à ciel ouvert où les manques se conjuguent au pluriel.  Les résidents dudit quartier du petit port  dénoncent le « laxisme » des autorités locales qui, selon eux,  rechignent à prendre en charge leurs doléances, pourtant, rappelle-t-on,  maintes fois réitérées. Ils revendiquent « la fermeture pure et simple de tous les restaurants bars qui vendent des boissons alcoolisées ainsi que  la reprise des travaux de raccordement de leurs foyers au réseau de gaz naturel et la réfection de la route menant à leur cité », tout en fulminant contre la multiplication des décharges sauvages, la défectuosité du réseau d’éclairage public et les retards accusés dans la réalisation de plusieurs autres projets inscrits à l’indicatif de leur quartier.  Déterminés à faire aboutir leur plateforme de revendications, les habitants de la commune de Mers El Hadjadj comptent observer aujourd’hui, dimanche, un rassemblement de protestation devant le siège de la wilaya d’Oran. « Nous maintiendrons notre mouvement de protestation jusqu’à ce que la totalité de nos revendications soient satisfaites et en premier lieu la fermeture des bars restaurants qui nous gâchent la vie avec les Homosexuels et filles  de mœurs légères qui atterrissent chaque soir des villes de Bougadir et  surtout  ceux de Ouled Hammou qui ont loués le bar restaurant du    Sahar . En effet, les résidents de la commune  de Mers El Hadjadj se plaignent des filles qui viennent racoler avec les Italiens et autres  étrangers qui activent dans les projets de la zone industrielle d’Arzew et de  Bethioua qui  selon eux sont en train de tourner même des films pornos avec  ces jeunes  filles qui viennent activer cette ancienne profession de la prostitution qui  gagne du terrain dans cette zone  à vocation touristique  et  industrielle.

Medjadji H.
Lundi 27 Août 2012 - 10:36
Lu 689 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par aznar josé le 28/08/2012 10:01
bonjour ,je suis entierement avec vous pour soutenir vos revendivendications je suis né a potr-aux-poules et je reviens depuis 2008 dans mon beau village qui a grandi depuis ,pour c qui est des demande non retenuesil y en a une qui ma etais refuser en 2011 l'entrée au cimetiere cretiens de pap par mr l'actuel maire c pourcela que je vous soutiens dans vos demandes !j'esperes que vos demade seront entendues bonne journée a vous tous mes amis

2.Posté par Lilou le 31/08/2012 22:42
Encore des mouvements de protestation...ne lachez pas et que DIEU soit avec vous incha'ALLAH .
Si dans chaque quartier ou commune ou même ville des gens braves et courageux se mobilisent ainsi tout s'arrêtera et disparaîtra bi idni elleh...
Que DIEU soit avec vous encore une fois....

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+