REFLEXION

Ghlamallah tire à boulets rouges sur les « mourchidate »



Lors d’un séminaire national sur le rôle de l’irchad et de la femme dans le développement, le ministre des affaires religieuses, Bouabdellah Ghlamallah.  a sévèrement pris à partie les mourchidate (guides religieuses), en leur lançant : «Je ne crois pas à votre hidjab ; seul l’habit que portait ma mère est légitime.» Il reproche à certaines d’entre elles de refuser de recevoir des femmes non voilées dans les mosquées : «Vous devriez attirer les femmes modernes, les occidentalisées et les non-voilées vers la mosquée !» Il a aussi estimé que le recrutement des mourchidate dans le cadre de l’emploi de jeunes «pose un problème d’éthique», parce que, dit-il, «l’irchad (orientation religieuse) est un moyen de prédiction et non pas un moyen de subsistance». Il affirme aussi que «beaucoup de mourchidate préfèrent travailler dans l’ombre, ce qui rend leur travail peu efficace».

Réflexion
Mardi 26 Mars 2013 - 09:56
Lu 185 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+