REFLEXION

GUELMA : La production laitière dépasse 38 millions de litres en 2010

Près de un million de litres de lait de vache ont été collectés depuis début de l'année 2009 dans la wilaya de Guelma sur une production globale estimée à 35 millions de litres, a-t-on appris de la Direction des services agricoles (DSA).



GUELMA :  La production laitière dépasse 38 millions de litres en 2010
L’élevage bovin laitier est un des axes prioritaires dans le domaine agricole de la wilaya de Guelma. Selon les prévisions de la DSA, la wilaya pourrait réaliser une production de 38 millions de litres de lait cru de vache en 2010 dans le cadre de la mise en œuvre des programmes d’intensification des productions agricoles qui s’étalent sur la période 2009-2014 afin d’assurer la traçabilité de la production et d’évaluer la qualité du lait produit.Ce secteur a connu une progression notable, près de 35 millions de litres de lait ont été produits depuis janvier 2009, soit une augmentation par rapport à la même période de l’année précédente. L’évolution des effectifs cheptels dépend fortement des conditions climatiques de l’année.Les communes de Hammam N’bail, M’djez S’fa et Dahouara sont considérées comme étant le bassin laitier de la région, eu égard à l'existence en son sein de larges espaces réservés aux fourrages, outre son climat propice et sa richesse en eau.Le cheptel bovin dans la wilaya de Guelma est estimé à 80.000 têtes, constitué essentiellement de 45.000 vaches laitières, 410.00 ovins, 50.000 caprins, 4.500 équins, 1 million de poulets de chair, 210.000 de poules pondeuses et 40.000 Ruches pleines.La production de viandes rouges connaît aussi une augmentation importante liée aux aléas climatiques, ce qui conditionne directement le niveau des prix et par conséquent celui de la consommation avec 35.000 quintaux de viandes rouges et 20.000 de viandes blanches. Il y a lieu de signaler les facilitations accordées par l’Etat aux éleveurs : Deux mini laiteries d’une capacité de 500 litres /jour chacune ont été créées à la faveur des subventions des Fonds nationaux de développement, de régulation et de l’investissement agricoles (FNDRA-FNDIA) dans le but d’assurer des débouchés aux quantités de lait collectées auprès des éleveurs.Dans ce contexte les efforts sont consentis pour la modernisation de cette filière depuis la maîtrise des techniques d’élevage jusqu'à la commercialisation de ce produit vital.

Gassem H.
Mercredi 17 Février 2010 - 23:01
Lu 1402 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+