REFLEXION

GUELMA : La campagne des moissons bat actuellement son plein



La production céréalière prévue pour cette année dans les communes de Bouchegouf et Hammam N’bail seulement est de 248000 quintaux en toutes variétés.
Cette quantité importante, représente presque la moitié de la production céréalière réalisée sur une superficie moissonnée de l’ordre de 14 275 hectares dont 7951 ha à Bouchegouf et 6313 à Hammam N’bail, pour le blé 9561 ha, le blé tendre 2140 ha et l’orge 2569 ha. La moisson prévue dans cette région est :170 000 quintaux de blé, 44 000 quintaux de blé tendre et 34 000 quintaux d’orge.
Toutes les dispositions ont été prises par la DSA pour la préparation, le suivi et la réussite de cette campagne moissons-battage en mobilisant 19 moissonneuses-batteuses pour ces deux communes.Selon les déclarations des céréaliculteurs et des responsables du secteur, il semble que l'on s'achemine vers une bonne campagne, en dépit de quelques réserves exprimées par certains agriculteurs dont les champs ont été touchés par les derniers incendies.
La superficie totale emblavée dans la wilaya de Guelma est de 83.200 hectares, dont 56.000 ha de blé dur, 13.328 ha de blé tendre et il est attendu cette année une production globale de 1.550.000 quintaux, sachant qu’en 2009, il a été enregistré 1.310.000 quintaux.
Les rendements varient selon les régions et les travaux apportés en cours de campagne. Les superficies ayant subi un traitement approprié et un apport suffisant en engrais ont même donné des résultats élevés, soit près de 45 à 50 quintaux l'hectare. Le Directeur des services agricoles a annoncé, dans ce contexte, la mise à disposition des agriculteurs, par la coopérative des céréales et des légumes secs, de 450000 sacs et de 500 kg de fil, tandis que l’entreprise Naftal assure un approvisionnement régulier en carburant ou autres lubrifiants au profit de ces mêmes producteurs.
En somme, même si les cultivateurs et les agriculteurs sont superstitieux et préfèrent toujours garder le secret sur les résultats escomptés de la campagne, il semble tout de même que l'on s'achemine vers une bonne récolte, en tout cas bien meilleure que celle de l'année écoulée.Aussi, faut-il le signaler, la promotion du secteur céréalier vient d'être classée parmi les priorités de l'Etat et les dernières décisions présidentielles incitatives ont permis de renforcer les surfaces réservées à la céréaliculture.

Gassem H.
Jeudi 1 Juillet 2010 - 00:01
Lu 601 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+