REFLEXION

GROGNE DES TRANSPORTEURS PUBLICS A AIN TEMOUCHENT : Sit-in devant le siège de la wilaya



Une trentaine de jeunes originaires des différentes localités de la wilaya d’Ain-Temouchent, exploitant le transport de marchandises dans le cadre l’investissement dans le secteur de transport , avec un apport financier personnel , celui des organismes ANSEJ ou CNAC ,et l’agence, se sont rassemblés, dans la matinée du 22 mai 2011 à partir de 09 heures , devant le siège de la wilaya , pour protester contre la mesure de remboursement de leurs crédits bancaires toutes les 05 années. Certains protestataires qui se sont rapprochés auprès du journal, nous ont fait savoir qu’en raison de la cherté de la vie et le grand nombre d’exploitants de transport de marchandises , ils se trouvent dans l’impossibilité de rembourser durant les 05 années les crédits qu’ils ont contractés auprès des agences bancaires, du fait qu’ils activent très lentement et parfois, durant toute la journée, ils garent leurs véhicules sans rendement fiable . Pour cette raison, selon eux, qu’ils se sont rassemblés pour demander l’intervention des responsables de la wilaya tendant à proroger le délai de remboursement de 05 ans à 08 ans. Certains d’entre eux nous ont affirmé qu’ils remboursent tous les six (06) mois, un montant de 17 .500.000 centimes, sans compter la vignette d’un (01) million de centimes et les impôts. Rappelons que les véhicules qu’ils ont acquis, revient à un prix variant entre 190.000.000 et 200.000.000 centimes, selon les marques des voitures avec l’apport des agences d’emploi ANSEJ ou CNAC, et un crédit bancaire .Les contestataires ont formé une délégation devant présenter leurs doléances à madame le wali. Par ailleurs, selon les informations recueillies auprès des organismes concernés, l’apport personnel est d’un pour cent (1%) si le total de l’investissement est moins de 500. Millions de centimes, et deux pour cent (2%), s’il dépassent les 500 millions de centimes, et que la banque participe avec 70% du cout de l’investissement et l’agence CNAC ou ANSEJ avec 29% ou 28% , et que depuis l’application de la dernière décision, le remboursement s’effectuent tous les huit (08) ans, et que l’investisseur s’est engagé avec les organismes d’emploi ou bancaires pour le remboursement , et ce après une étude et son consentement , et le rendement dépend de lui et non pas des organismes de l’Etat.

B.Abdelgheffar
Lundi 23 Mai 2011 - 12:06
Lu 304 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+