REFLEXION

GRIPPE SAISONNIERE : Décès de trois personnes à l’EHU d’Oran

Trois personnes sont mortes, dernièrement, au sein de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) "1er novembre 1954" d'Oran, suite à des complications causées par la grippe saisonnière, a révélé, samedi, la chargée de communication de cette structure à radio Algérie.



Il s’agit d’un malade chronique âgé et de deux femmes enceintes, a indiqué Melle Missoum Hayet soulignant que depuis l’entrée hivernale, la grippe saisonnière est devenue synonyme de panique chez les citoyens. La grippe saisonnière est une infection respiratoire aiguë très contagieuse, classée comme maladie d’origine virale. Elle vient en vague dans toutes les périodes de l’année, contrairement à ce qui se dit, a expliqué le professeur Lellou, chef de service de pneumologie à l’EHU d’Oran. En matière de prévention, il n’y a pas de raison pour s’inquiéter et le meilleur moyen pour se protéger reste le vaccin qui se fait dès l’entrée de l’hiver jusqu’au mois de mars à travers tous les secteurs de la santé, a-t-il ajouté. D’autre part, le professeur conseille à toute personne, notamment les femmes enceintes, les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, les enfants et les personnes obèses, de bien se prémunir contre cette maladie virale grâce à des gestes routiniers dont un bon lavage habituel des mains et l’éternuement au creux du coude afin d’éviter la contagion. A noter, dans ce même contexte, qu’après une série d’analyses, l’EHU d’Oran n’a admis aucun cas de grippe dangereuse, hormis les trois cas cités. Quant au virus A H1N1, dit aussi grippe porcine, aucun cas n’a été confirmé, selon Melle Missoum Hayet, indiquant, toutefois, que le seul cas suspect a été pris en charge immédiatement et s’est parfaitement rétabli. Par ailleurs, la chargée de communication de l’EHU souligne que les responsables de cette structure accentuent les efforts afin de rassurer les citoyens quant à ce virus et veillent à la prise des mesures adéquates afin de se parer contre cette pathologie partant du principe: mieux vaut prévenir que guérir.

 

Riad
Samedi 21 Février 2015 - 18:34
Lu 411 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+