REFLEXION

GREVE A L’ENIEM : 20 millions de dinars de pertes chaque jour



Le mouvement de protestation des travailleurs de l’usine de fabrication des appareils électroménagers de Oued Aissi dans la wilaya de TiziOuzou perdure depuis le 23 janvier dernier. Les travailleurs revendiquent la revalorisation des salaires et le départ de membres actuels du syndicat d’entreprise affilié à l’UGTA. Ce dimanche, le conseil syndical a été contraint d’écourter son mandat devant expirer en juillet prochain sous la pression des travailleurs qui ont débrayé à l’appel d’un collectif autonome du syndicat légal. Dans une déclaration, ce conseil syndical a annoncé le gel de toutes ses activités et la convocation d’une assemblée générale pour renouveler le syndicat dans les prochains jours. Cela devrait mettre fin au conflit, selon une source de la direction générale de l’ENIEM contactée par Algérie1 puisque toutes les revendications ont été prises en charge. Pas si sûr car les représentants des grévistes réclament la suspension des syndicalistes pour parer à toute candidature à l’occasion du renouvellement du syndicat d’entreprise annoncé. La même source de la direction générale de l’ENIEM a indiqué qu’une journée de grève est une perte estimée à environ 20 millions de dinars (2 milliards de centimes). Néanmoins un programme de récupération des  journées de grève est envisagé  notamment les samedis, toujours selon la même source.             

Nadine
Mardi 12 Février 2013 - 09:43
Lu 550 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+