REFLEXION

GHRISS (MASCARA) : Sortie sur le terrain pour inspecter les chantiers des travaux publics

Le Wali de Mascara a effectué une visite de travail et d’inspection sur les chantiers des travaux publics et sur ceux du secteur des ressources en eau. La daïra de Ghriss a bénéficié de 40 milliards de cts pour effectuer les travaux d’aménagement sur plusieurs quartiers des villes et villages dépendants administrativement de la daïra et même des douars ont été touchés par cette opération qui fut déjà précédée par le renouvellement des réseaux d’A.E.P et d’assainissement et ce, pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens.



Le Wali a entamé sa visite à partir de la ville de Maoussa où se déroulent les travaux de réfection du réseau d’AEP pour un montant de 4.992.050,00 DA et dont le taux d’avancement est à 35%. Cette opération est inscrite sur le PCD 2014. Le Wali a insisté à ce que la remise en état soit tout de suite entamée après les travaux. La ville de Maoussa reçoit l’eau 1/3 jours, le problème d’eau réside au niveau du fourrage qui fournissait un débit de 9L/S et suite à la chute de la pompe à l’intérieur, ce puits donne 3L/S seulement. Le puits a été visité et des explications ont été fournies au Wali, qui a ordonné à l’APC d’entreprendre un autre fourrage à côté pour récupérer le matériel. Ensuite, le Wali s’est rendu au niveau de la commune de Matemore pour inspecter l’opération de l’aménagement de la voierie urbaine, une opération qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 35.835.650,00 DA. Puis le Wali s’est rendu au stade qui a bénéficié d’une enveloppe de 7.375.167,00 DA pour la pose d’un tapis en gazon synthétique, le DJS a fait observation sur les normes qui ne sont pas respectées et que le stade pourra faire l’objet de réserve lors de l’homologation, une instruction fut donnée à l’entreprise de revoir la situation avec le DJS et l’APC pour faire la pose dans les normes réglementaires. Après une plainte faite par des riverains concernant l’occupation illégale des trottoirs, le Wali a instruit le chef de la brigade de gendarmerie de faire le nécessaire et de libérer les trottoirs. Ensuite, fut le départ sur la commune de Sidi Boussaid pour la visite du chantier de l’aménagement du chemin rural devant relier Ouled Djillali à douar Keddara sur 1,1 km pour une enveloppe de 11.903.330,00 DA, le Wali a instruit le DTP de faire des plantations tout le long du chemin, puis il a visité le chef-lieu de la commune de Sidi Boussaid où se déroule l’opération de l’aménagement urbain dont les travaux sont à 60% pour une enveloppe  de 23.119.859,00 DA, et a ordonné au P/APC d’instruire aux citoyens de finir leurs habitations et de les affaler pour donner au village son image de village. Le Wali a également visité la commune de Makda où se déroulent des travaux sur le réseau d’AEP pour une enveloppe de 4.998.830,00 DA, le raccordement et l’extension du réseau AEP pour 8.514.450,00 DA et le mur de protection du village des eaux pluviales qui a coûté la somme de 11.451.965.00DA, le Wali a invité le D.R.E. à faire une étude pour l’aménagement d’une retenue d’eau collinaire. Puis fut le départ vers le chef-lieu de la daïra de Ghriss où se déroulent des travaux de rénovation du réseau AEP où les pertes ont été évaluées à 10%.

B. Boufaden
Vendredi 16 Juin 2017 - 19:20
Lu 244 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-10-2017.pdf
3.51 Mo - 21/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+