REFLEXION

GHAZA, CE SPHINX QUI RENAIT DE SES CENDRES

« Qui tue le lion en mange, qui ne le tue pas est mangé. » (Proverbe arabe). La guerre ou plutôt l’agression sioniste vient de dépasser aux yeux de l’opinion mondiale les normes de la convention de Genève, elle a outrepassé même les limites de la barbarie, Israël est un état misanthropique.



Les atrocités , la barbarie, la haine qui se sont abattues sur les enfants ,femmes vieillards Gazaouis ainsi que sur les maisons, mosquées, hôpitaux, ambulances ,écoles et universités ect…Cette armée de criminels voulant faire  plier la volonté des Gazaouis afin que ces derniers renoncent à la résistance tout en  hissant haut le drapeau blanc.
L'homme a inventé la montre, mais Dieu a inventé le temps
 Enfin, le sionisme plus atroce que le fascisme semblable au  nazisme  porte dans sa conception tous les germes de sa destruction  semblable au fascisme et au nazisme. Les sionistes ne sont pas des humains à voir ce  voyou soldat israélien sur youtube   qui vient d’affirmer de façon arrogante  qu’il a réussi à tuer 13 enfants de sang froid. Israël une entité arrogante et déshumanisée,  immorale et irrespectueuse des valeurs universelles, du droit international et des valeurs religieuses.
‘’ Mourir en se vengeant vaut mieux que vivre dans la honte ‘’ proverbe. Devant un contexte géographique ( territoire dépourvu de relief montagneux ,blocus…) , géopolitique( confusion résistance et organisation  islamique) et géostratégique  ( lutte de la cause palestinienne )  unique dans l’histoire de l’humanité contemporaine  , la résistance reste à ce jour intraitable malgré  cette folie meurtrière de la horde sauvage.
 Monter  dans la « marcava » est une chose facile, descendre la « marcava » s’en est une autre, face aux RPJ et  les missiles cornettes  qui sortent de sous terre et s’évaporent après leur forfait ciblé et  étudié.
Israël et l’ensemble des sionistes US, occidentaux et  les larbins arabo sionistes  ont minimisé ou plus encore  c’était pour eux une affaire d’heure pour éliminer  une bonne fois  pour toute   la question palestinienne et la résistance   de l’esprit  arabe et musulman.
Le rêve de l’état juif : Jérusalem capitale éternelle, la reconstruction du temple de « sidna Souleymane » sous les décombres de la mosquée « Al Aksa » ou plutôt sous la mémoire des musulmans et arabes, le grand Israël, l’expulsion totale des arabes de la Palestine. Tout ce grand rêve s’est réduit comme une peau de banane devant la nouvelle donne.
  Gaza est devenue un véritable bourbier  pour Israël  et face à cette situation dédaléenne, devant cette catastrophe économique,   sociale et politique, Israël sollicite l’Amérique  l’instauration d’un cessez le feu,  elle le  demande de la manière de cette maxime bien de chez nous  « sella bla aaneb ». La nouvelle défaite israélienne face à la résistance de Gaza est un important pas stratégique  sur la voie de l’effondrement de l’entité sioniste et aussi  de quelques régimes  arabes qui tirent leur survie de l’existence de cette entité et le marchandage de la cause palestinienne. Il ne s’agit pas de prendre en considération les critères de gain sur le nombre de tués, ou de destructions des infrastructures, la guerre se fait actuellement  sur le territoire de la Palestine, de la pierre aux missiles  c’est déjà un grand progrès de la résistance, trois agressions israéliennes depuis 2008 avec tout l’arsenal US n’ont pu détruire la résistance, ni ses missiles, ni ses roquettes, c’est un exploit extraordinaire bien que le prix soit fort en vies humaines. Mai 45 en Algérie, 45000 morts, c’était un début du chemin vers la victoire. Les guerres d’Israël  avec les pays arabes  étaient trop faciles pour elle, des millions de km2 étaient occupés en un laps de temps très court (Sinai-Golan-Jourdain……..)  Dès les premières minutes de l’agression israélienne, les USA , l’occident ,les monarchies, ainsi que le nouveau patron de l’Egypte , « Sissi », ont unanimement  pris partie ainsi que les medias serviteurs  pour ce qu’elles appellent le «droit d’Israël  de se défendre» et le droit palestinien de mourir ». Shimon Peres (ex. président  d’Israël), a affirmé ces derniers temps  que "c'est la première guerre menée par Tel Aviv et la majorité des  Arabes sont avec nous,  soulignant que le monde arabe  pratique l'isolement contre la résistance". Il a même  insisté  "sur la nécessité de restituer la bande de Gaza  à l'Autorité palestinienne, avec l'aide de l'Egypte et des pays arabes". Les israéliens savent maintenant qu’ils sont  entrés dans un véritable enfer dans la bande, car Gaza est truffé de pièges et d’embuscades  et que les objectifs  préétablis de la  guerre contre Gaza ont été épuisés inutilement  pour dire que l’unique objectif de cette terrible  guerre est l’élimination des tunnels, une montagne qui accouche une souris comme dit notre adage.  Un gouvernement d'union nationale entre le Hamas et le Fatah  pour l’avenir de la Palestine est perçu comme un casus belli, Toute idée  consensuelle et une pratique politique fondée sur les aspirations des arabes sont interdites par Israël et ses consorts .C’est  bien cela le véritable objectif (division)  qui barre la route  à la création de l’état palestinien . Certains états arabes qui sont  dirigés par des « Karazai »,  qui se plient aux  besoins et aux plaisirs  d’Israël, la ligue arabe, mènent encore la danse du ventre  au rythme du sionisme.
Un « ban ki moon »  acculé  par son maitre  ‘’USA’’pour aller  déverse des larmes de crocodile  pour  un soldat capturé par la résistance  et ignore les milliers de blessés et les centaines de tués et des milliers de sans-abris et toute les souffrances et les horreurs faite par  l’armée criminelle d’Israël. Un deuxième soldat capturé par la résistance et tout le mauvais monde s’est  élevé pour sa libération ban ki moon récidive   avec un culot ridicule qui ne tue pas. Des changements non prévu par leur arrogance et leur suprématie militaire, matérielle, financière et  scientifique. Les objectifs fixés par les israéliens après le début de l’agression. Dans une déclaration inhabituelle qui sous entend ce quelle sous entend comme faiblesse, Netanyahu affirme que les Israéliens ont accepté l’initiative égyptienne parce qu’une «solution diplomatique» vaut mieux qu’une « solution militaire »! Un précédent inqualifiable qui défait avec la méthode arrogante du super état qui possède le fameux droit de recours à la brutalité guerrière comme seul moyen pour faire soumettre les Arabes et les mater.  Deux initiatives égyptiennes et qatari-turques  pour trouver une solution diplomatique dont les USA , l’occident, la ligue arabe  et l’autorité palestinienne mènent le bal diplomatique pour faire sortir Israël du bourbier , mais aussi de faire pousser au plus tard le cessez le feu tout en attendant l’effondrement des factions de la Résistance à Gaza pour  pouvoir commencer la mise en application d’un plan machiavélique  jusqu’ici caché et  dont les détails ne sont pas encore connus, bien qu’ils s’inscrivent dans la logique de l’élimination totale et radicale de la résistance mais aussi de la  cause palestinienne   entrant dans le cadre de la nouvelle  carte régionale qui  se dessine et conduit à l’instauration du rêve du grand Israël. Il doit être conforme aux intérêts USA et l’occident pour que les ressources énergétiques reviennent sous la protection et même la propriété du maitre américain. Il fallait coute que coute  tirer «Israël l’arrogante » de l’impasse dans laquelle, elle s’est embourbée, vu l’incapacité d’atteindre ses objectifs  et dont l’agression s’est terminée par une défaite certaine, l’objectif assigné : fermeture de tunnels. Les bombardements aériens et maritimes qui ont fait des milliers de martyrs et de blessés majoritairement civils (enfants, femmes et vieillards), dans le plat pays,  qui depuis des années,  Gaza vit dans des conditions extrêmement difficiles, ils n’ont pas réussi à faire fléchir les Gazaouis. La Résistance  , le sphinx qui renait de ses cendres, a médusé  par sa force  d’assener des frappes( missiles et pénétration dans le territoire adverse inattendu jusqu’aux profondeurs de la Palestine occupée, du  «Nahariyya» au Nord, d’«Eilat» au sud en passant par le centre  «Tel-Aviv», Haïfa, al-Qods et beaucoup d’autres villes et agglomérations habitées par des colons israéliens. La riposte de la Résistance n’a pas épargné la centrale nucléaire de «Dimona», des bases navales  ainsi que des aéroports militaires et civils dont «l’aéroport Ben Gourion», prouvant encore une fois l’incapacité du dôme d’acier d’intercepter les roquettes palestiniennes. Israël sous le blocus (cessation de l’aviation civile) est devenu une réalité difficile de l’imaginer.
La censure médiatique israélienne et occidentale et même arabo sioniste vise en premier lieu d’empêcher l’effondrement du moral des militaires et des colons mais aussi de sauvegarder cette fameuse invincibilité  qui  vole en éclat, (nombre de militaires et de civils tués et blessés sous les roquettes palestiniennes). Les Israéliens ont décidé de passer à l’aventure de l’offensive terrestre tout en renforçant les attaques par air et mer dirigées contre les civils, dans l’espoir d’utiliser la forte et cruelle augmentation du nombre des victimes .Une méthode qui  pousse la population  à faire  pression sur les factions de la Résistance. Toute cette machination a été épaulée  par les mass-médias et les responsables  arabes, ont fait porter à la Résistance la responsabilité des tueries subies par les Gazaouis, et innocenter Israël .Ils ont même repris la fameuse chanson  des roquettes «stupides» qui s’écrasent dans des terrains vagues. Pourtant, la férocité de l’offensive israélienne (le massacre perpétré dans le quartier al-Shujâ’iyya et raa faa) et la malveillance de la ligne défaitiste arabe n’ont pas pu empêcher les Gazaouis de supporter et de faire tous les sacrifices possibles en dépit de l’horreur des massacres. Ils n’ont pas non plus affaibli la détermination des factions de la Résistance qui ont prouvé leur capacité de transformer la terre de Gaza en un cimetière pour les agresseurs israéliens. Jusqu’à présent, les Israéliens ont payé cher leur offensive terrestre. Leurs pertes humaines et matérielles ainsi que la capture de deux de leurs soldats, tout cela dépasse leur capacité d’encaisser les coups. Toute intensification de leur offensive est ouverte à davantage de pertes. Et à davantage de gloire que Gaza insuffle dans les artères des masses arabes qui devraient prendre leur place dans le combat et renverser la table sur la tête des complices parmi les responsables arabes. Les Palestiniens ont agi de façon héroïque sur le terrain et ont démontré une unité totale. Deux choses qu’Israël n’avait pas anticipées.
* Ils ont aussi délivré un message clair au peuple israélien, au monde juif et sioniste :
- Cette lutte n’est pas contre «l’occupation » de 1967, ou une solution à deux États mais bien plus une libération de la Palestine.
- Il s’agit d’une question de dignité humaine, du droit d’exister.
- Les Palestiniens n’ont aucune intention de disparaître.
 -C’est le peuple de cette terre  palestinienne et non israélienne et ils reviendront.
- L’armée de défense d’Israël peut être capable de détruire quelques tunnels, de tuer des personnes âgées, des femmes et des enfants et de réduire les rues à un amas de débris mais elle ne peut même pas vitupéré ou bien  brisé la volonté des Palestiniens.

Benallal Mohamed
Dimanche 3 Août 2014 - 19:00
Lu 263 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+