REFLEXION

GHARDAÏA : Plus de 1.800 cadavres d’oiseaux ramassés à El Menea



Plus de 1.800 cadavres de volatiles ont été ramassés depuis septembre dernier à ce jour dans la zone humide du lac de la Sebkhat El-Maleh située à la sortie sud du chef-lieu de la circonscription administrative d’El-Menea (275 km au Sud de Ghardaïa), a-t-on appris lundi auprès de la conservation des forêts de la wilaya. Ces oiseaux de différentes espèces dont une grande partie des tadornes casarcas, des poules d’eau, des sarcelles marbrées et des canards à col vert ont été retrouvés morts dans la zone du lac ‘‘Sebkhat El Maleh’’, classé zone humide d’importance internationale par la convention de  Ramsar, a-t-on ajouté. Les services de la conservation forestière et vétérinaire de la wilaya de Ghardaïa ont ouvert une enquête sur l’origine de la mort "mystérieuse" de cette population avifaune et des échantillons ont été envoyés au laboratoire régional de Laghouat et le laboratoire central vétérinaire d’Alger en octobre dernier, selon la même source. Les résultats de cette enquête n’ont pas été rendus publics a-t-on fait savoir. Les cadavres retrouvés d’oiseaux ont été enfouis après chaulage et aspergés en chlore par les services de la conservation des forêts, indique-t-on. Des prospections quasi quotidiennes sont organisées  par ces mêmes services au niveau du site du lac pour déceler ou retrouver les indices à l’origine de la mort mystérieuse d’oiseaux, a indiqué  de son côté à l’APS un responsable à la wilaya déléguée d’El Menea. Un dispositif d’alerte et de contrôle de maladie exotique et de grippe aviaire a été mis en place en juin dernier suite à l’apparition de la grippe aviaire dans les pays voisins, rappelle-t-on. Des prospections ont été effectuées par les services vétérinaires de Ghardaïa et aucun cas n’a été suspecté, a-t-on signalé. Les observateurs ornithologues de la conservation des Forêts de la wilaya de Ghardaïa ont dénombré à la faveur du traditionnel recensement international des oiseaux migrateurs, effectué  le 15 janvier dernier , plus de 5.867 oiseaux migrateurs dont  une cinquantaine d’espèces avifaunes.      

Nadine
Mardi 8 Novembre 2016 - 17:10
Lu 149 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-10-2017.pdf
8.41 Mo - 16/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+