REFLEXION

GESTION ANARCHIQUE DES PARKINGS A ORAN :Ouverture d’une enquête sur les exploitants

La dernière ligne droite du dossier relatif à la gestion des parkings est franchie avec l’annonce d’une « enquête» imminente sur leurs exploitants d’origine, outre la mise en concession prochaine d’une douzaine (12) de parkings à Oran, nous a-t-on indiqué hier de sources proches du dossier.



GESTION ANARCHIQUE DES PARKINGS A ORAN :Ouverture d’une enquête sur les exploitants
Dans la foulée, les pouvoirs publics se sont engagés dans une course contre la montre pour garantir la transparence dans les dossiers d’attribution ou de mise en concession de ces espaces publics. Toutes les mesures ont été prises, a-t-on expliqué. Une croissance explosive du nombre d’exploitants illicites de parkings a été constatée à Oran depuis ces dernières années, a-t-on précisé. Une commission de wilaya planche sur ce dossier afin de mettre la lumière sur la gestion des parkings. Il est établi que la fréquence est passée de un (01) gardien à 03 voire 04 gardiens par parking, ce qui paraît anormal, selon nos sources. Selon une analyse récente sur  la prolifération  de l’activité  de ces espaces publics, cette dernière ne figure pas dans le code du commerce et de ce fait, les exploitants sont exonérés de l’obligation du registre de commerce. Mais ils doivent en revanche être subordonnés au paiement d’une taxe au bénéfice de la trésorerie de la commune. Près de 400 gardiens sont recensés à travers la ville selon des estimations fournies dans le même rapport. Combien seront-ils interdits à exercer cette activité après enquête sur leur qualité? Presque chaque mois, la presse fait état des informations sur des citoyens rackettés à l’intérieur des parkings. Les regards semblent braqués sur les personnes qui exploitent ces structures sans la possession de la qualité requise.

Medjadji.H
Mercredi 7 Novembre 2012 - 01:00
Lu 256 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+