REFLEXION

GENEVE : Un ingénieur Libyen torturé est décédé après sa mise en détention



GENEVE : Un ingénieur Libyen torturé est décédé après sa mise en détention
Trois ONG ont dénoncé vendredi le recours à la torture en Libye où la justice est, selon elles, "sous le contrô le de l'executif", comme l'illustre la mort d'un ingénieur de 30 ans décédé peu après sa mise en détention à la suite de sévices. Emprisonné en 2006, Ismail Al-Khazmi, est décédé quelques jours après son incarcération, ont expliqué les organisations non gouvernementales Trial, Human Rights Watch et Alkarama dans un communiqué. "Ce cas illustre pièces à l'appui que la torture est utilisée jusqu'à ce que mort s'ensuive et qu'il existe un mécanisme d'impunité institutionnalisé", a déclaré à l'AFP Philip Grant, porte-parole de Trial, une ONG spécialisée dans la traque des responsables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Il a souligné avoir obtenu plusieurs documents officiels, dont le rapport d'autopsie, démontrant que la torture a bien eu lieu et que les autorités politiques ont refusé que l'enquête se fasse. "En Libye, le pouvoir judiciaire est sous contrô le de l'exécutif", a déploré Grant.

Yacine
Dimanche 21 Novembre 2010 - 22:01
Lu 570 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+