REFLEXION

GENDARMERIE NATIONALE « PLAN DELPHINE 2011 » : 240 descentes dans les foyers criminels

Les investigations menées depuis le début de la saison estivale dans le cadre du plan Delphine, les foyers de la criminalité et de la délinquance ont eu pour leur frais. En effet, les chefs de gangs et les délinquants au même titre que les narcotrafiquants ont subi 240 descentes ou cœur même des noyaux de leurs organisations.



GENDARMERIE NATIONALE « PLAN  DELPHINE 2011 » : 240 descentes dans les foyers criminels
C’est ce qu’à révéler l’officier responsable de la communication du groupement régional d’Oran Abderrahmane Ayoub .Selon lui, la régression qu’a connu la criminalité et la contre bande allant du 1er juin au 31 juillet 2011 est dû à la mobilisation de centaines de gendarmes pour sécuriser les lieux de plaisance, l’environnement , le trafic routier et les personnes, a adopté une nouvelle configuration en faisant appel aux élites, des section de sécurité et d’intervention (SSL) afin de nettoyer les noyaux durs de la criminalité et de la délinquance, voir surprendre les chefs d’associations de malfaiteurs avant même qu’ils passent à l’action . « Nous avons exploité le maximum d’informations qui nous parviennent des brigades territoriales à travers les 14 wilayas côtières touchées par le plan Delphine 2011 et de renseignements pour anticiper. Nous avons alors mobilisé 34 unités de (SSL) à raison de 23 éléments par unité 1284 hommes de la marée chaussée (Gendarmerie) pour un maillage sectoriel maximal, chose qui a donné immédiatement des résultats qu’on escomptait » dira tout de go l’officier Abderrahmane Ayoub qui qualifie le travail des (SSL) d’extraordinaire avant d’ajouter « nous allons multiplier ces unités et les renforcer davantage en moyens. Du coup en deux mois, les éléments des différentes brigades de gendarmerie de l’Ouest Algérien ont enregistré l’arrestation de 2031 personnes dans 1904 affaires traitées et élucidées, soit une baisse de la criminalité de 8,59 ℅ par rapport à la même période de l’année 2010. Au niveau des lieux de plaisance il a été enregistré 07 accidents mortels avec des jets ski (contre 05 accidents en 2010) respectivement dans la wilaya d’Oran, Alger, El Tarf, Chlef. Durant la même période il a été procédé au contrôle de 50200 dont 32164 au niveau des 14 wilayas côtières, à 19725 véhicules dont 1 134 dans les wilayas concernées par le Plan Delphine 2011. Dans ce même contexte, 2248 affaires de criminalité , de droit commun dont 997,au niveau des wilayas côtières ont été constatées et traitées par les gendarmes mobilisés pour la circonstance avec des moyens à l’instar les équipes cynotechniques , les véhicules de patrouille et les moto cycles . Mais la moisson a touché aussi les gangs du crime organisé. Les gendarmes ont traité 1024 affaires liées au trafic des stupéfiants (54) à l’atteinte à l’économie nationale (14) au faux et usage de faux. En 2011 le trafic de psychotropes a connu une augmentation vertigineuse de 796,65℅ à l’échelle nationale ,30 ℅ avec la saisie de 6 034 comprimés de barbiturique dans les wilayas côtières. Par ailleurs,1210 enfants âgés de moins de 18 ans ont été victimes d’acte de violence, de fugue, d’actes contre nature et de détournement de mineur. « C’est un phénomène en croissance qui a nécessité la mise en place de la cellule pluridisciplinaire et qui étudie constamment pour traiter ce genre d’affaires très sensible » a indiqué l’officier chargé de la communication.

N.Bentifour
Mardi 9 Août 2011 - 11:10
Lu 474 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+