REFLEXION

GENDARMERIE NATIONALE DE MOSTAGANEM : Démantèlement d’un réseau de faussaires

Un réseau de fabrication de faux billets de banque en monnaie nationale, qui opérait sur le territoire de plusieurs wilayas, vient d’être démantelé par les services du groupement de la Gendarmerie Nationale de Mostaganem.



GENDARMERIE NATIONALE DE MOSTAGANEM : Démantèlement d’un réseau de faussaires
Ainsi et sur la base d’informations parvenues aux services concernés, un plan de surveillance et de filature a été discrètement mis en place pour plusieurs jours dans le but de faire tomber les membres du réseau dans une souricière, lequel a abouti le 24 marsl 2010 aux environs de 22h 30 mn au niveau de la RN 90 A, dans la commune de Oued-El-Kheir à l’interception d’un véhicule de marque Dacia-Logan, conduite par un certain B.A, âgé de 29 ans, originaire de la wilaya de Chlef, repris de justice pour vol et constitution d’une association de malfaiteurs, accompagne de F.B, âgé de 31 ans de la même wilaya. Après le contrôle des documents afférents au véhicule, une fouille corporelle a été effectuée sur les deux passagers qui a permis la découverte sur le conducteur du véhicule B.A, la somme de (101.400 DA, plus de 10 millions de centimes en coupures de 200 DA, soit 507 faux billets de banque. Les deux suspects ont été arrêtés sur les lieux et transférés dans les locaux de la Gendarmerie Nationale pour procéder à leurs auditions. Ainsi, lors de l’interrogatoire de B.A, ce dernier a déclaré qu’il active clandestinement dans la fausse monnaie et ce depuis une année, il écoulait la fausse monnaie à Oran dans la cadre de transactions frauduleuses en relation avec les membres d’un réseau de vol de sable de carrière. Il payait le sable de carrière volé avec de la fausse monnaie, et assurait son transport à l’aide de deux camions dont il est le propriétaire. En ce qui concerne la provenance de la fausse monnaie, le mis en cause a déclaré qu’il s’approvisionnait chez B.H, actuellement en fuite, qui utiliserait même une fausse identité pour échapper à la vigilance des services de sécurité qu’il a procurée par l’intermédiaire des nommés M.Y de la wilaya de Chlef et B.M de la localité de Oued-Rhiou dans la wilaya de Relizane, contre paiement. Ces derniers ont également été arrêtés. Pour le suspect en état de fuite, un portrait robot du chef du réseau, a été dressé en tenant compte des informations fournies par ses acolytes, et diffusé dans le cadre des opérations de recherches en vue de son arrestation. Le 18 avril 2010, tous les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal correctionnel d’Ain-Tedles. Il est à signaler par ailleurs, que lors de leur présentation, des gendarmes ont été postés aux alentours du siège du tribunal, dans le but de localiser le chef du réseau qui selon des informations corroborées, serait dans les parages, venu s’enquérir de la situation et connaitre la suite de l’affaire. Seulement, il n’a pas pu déjouer la vigilance des gendarmes qui l’ont aperçu effectivement en train de roder dans les lieux. Sa présence, lui a coûté une arrestation. Emmené et auditionné, le fuyard a fini par reconnaitre toutes les accusations portées contre lui. Il a rejoint le reste de la bande à l’établissement pénitentiaire de la ville en exécution du mandat de dépôt délivré par le chef du parquet dudit tribunal.

Ahmed Mehdi
Mardi 20 Avril 2010 - 11:49
Lu 641 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+