REFLEXION

GENDARMERIE NATIONALE : 4000 morts sur les routes algériennes en 2014

Pas moins de 3900 personnes ont été tuées à travers 24 000 accidents de la circulation, soit un taux de 11 personnes par jour, tel que rapporté ce dimanche à Alger, par le commandement de la Gendarmerie Nationale.



Au cours de sa présentation du bilan des accidents de la circulation, le chef de la sécurité des routes, sous le commandement de la Gendarmerie Nationale, le colonel Mohamed Triki  a souligné qu’il a été enregistré 24.388 accidents de la circulation l'an dernier qui ont causé la mort de 3.984 personnes et des blessures à  44.546 autres,  soit  un taux de 67 accidents, 11 morts et 122 blessés chaque jour. Les chiffres fournis ont également montré qu'il y avait eu une diminution du nombre d'accidents de la circulation par rapport à 2013 qui avait enregistré 27.544 accidents, tandis que le nombre des victimes a connu une augmentation en 2014 par rapport à 2013 avec 3.748 morts. Selon le porte-parole, le facteur humain reste la principale cause d'accidents  avec  84,73 %,  en raison de l'absence de respect des règles de bonne conduite, tandis que les piétons ont été la cause à un taux de 6,18 % dans ces accidents et à un taux de 5,13 % lié à l'état des véhicules. Les véhicules de transport de marchandises et de passagers et les véhicules de taxi ont été la cause d’un taux de 28 %  du total des accidents qui ont tué 1. 499 personnes. Les statistiques fournies par le même responsable,  ont également montré que la  tranche d'âge la plus fortement impliquée dans des accidents de la circulation se situe entre 25 et 29 ans avec l’enregistrement d’un taux de  18,84 %  des usagers de la route. Les  wilayas d'Alger, Ain Defla, Médéa, Boumerdès et Oran arrivent en tête de la liste des wilayas en nombre d'accidents et de victimes. Dans le cadre du travail de sensibilisation,  les unités de la gendarmerie nationale ont  réalisé plus de 83.000 campagnes au profit des usagers de la route et plus de 6000 lettres adressées aux autorités administratives compétentes, en particulier sur l'état du réseau routier et des feux de circulation. Dans le cadre des opérations de dissuasion,  les unités de la Gendarmerie Nationale ont enregistré pour la même période plus de 46.000 infractions et plus de 12 millions d’amendes, tandis que le nombre des permis de conduire qui ont été retirés a été estimé à 547.251 permis. Pour ce qui concerne le bilan des accidents de la circulation pour le premier mois de l'année en cours, les unités de la Gendarmerie Nationale  ont enregistré 1.459 accidents qui ont causé la mort de 249 personnes et des blessures à 2.574 autres.

Touffik
Lundi 2 Mars 2015 - 18:41
Lu 234 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+