REFLEXION

GELES DEPUIS 1996 : 13000 postes de travail annoncés dans le ministère de l’intérieur



Le secrétaire général du ministère, Ahmed Adli, a déclaré mardi dernier depuis Oran, que le ministère de l’Intérieur a décidé de lever le gel sur le recrutement direct au niveau des communes, des daïras et des wilayas, qui était, selon le responsable du ministère, gelé depuis 1996. Présent à Oran dans le cadre d’une rencontre régionale pour la préparation de l’élection présidentielle, Ahmed Adli a annoncé que des prérogatives ont été conférées aux communes et aux wilayas, leur permettant de procéder au recrutement de jeunes diplômés pour le renforcement de leurs effectifs. Cela intervient  dans le cadre de la décentralisation du recrutement, après le constat d’un manque flagrant de cadres et d’agents d’administration au niveau des administrations locales. Ces dernières auront le feu vert pour recruter en fonction de leurs besoins, si leurs budgets leur permettent. Ces administrations étaient soumises à l’approbation de la fonction publique qui devait leur accorder une autorisation spéciale afin de lancer des concours de recrutement. Dans le même ordre d’idées, le secrétaire général a affirmé que le ministère de l’intérieur a ouvert 13.000 postes de travail dans son administration, à différents échelons. Par ailleurs, il sera procédé prochainement à des « augmentations de salaires » en faveur des agents des guichets de l’état civil.                         

Touffik
Samedi 15 Mars 2014 - 18:35
Lu 102 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+