REFLEXION

GDYEL (ORAN) : Les habitants de la cité ‘’RHP ‘’ interpellent les autorités locales

Les habitants de la cité ‘’RHP’’ dans la commune de Gdyel, Oran, ont demandé des autorités locales de se pencher sur leurs problèmes afin de mettre un terme à leurs souffrances dans cette cité résidentielle, qui a été depuis sa création, en dehors des soucis des responsables qui se sont succédés à la tête de la commune.



En premier lieu, l'absence de couverture de la sécurité, le manque d'éclairage public, ainsi que l'usure des routes qui ont été soumises à un projet de revêtement en 2006, sans que les travaux ne soient identiques aux normes de réalisation selon les déclarations de certains habitants qui ne cessent de dénoncer les conditions désastreuses dans lesquelles ils languissent.  En l'absence d’une réelle prise en charge par les autorités locales de leurs préoccupations, bien qu'ils aient adressé plusieurs plaintes et pétitions de protestation qui n’ont eu aucune  résonance aux oreilles des responsables qui se sont succédés à la commune , où les 369 familles vivent au rythme d’une grande souffrance dans cette cité depuis sa création dans les années 1990, car l'attention des autorités locales s’est limitée seulement à la résolution de la situation immobilière pour les habitants du quartier, en plus du raccordement au réseau d’eau potable, et au réseau d’assainissement, ainsi que l'achèvement des poteaux d'éclairage public, mais la plupart des lampes de ces colonnes de poteaux ne fonctionnent pas, après leur défaillance sans qu’elles ne soient remplacées par de nouvelles, ce qui a plongé  les habitants dans l'obscurité à travers les quatre saisons de l'année, car cette situation irrite énormément les habitants de cette cité, devenus une proie facile pour les chiens errants qui leur imposent le  couvre-feu dans dès la tombée de la nuit, tout comme le problème de l'usure des routes parmi les principales préoccupations des habitants du quartier, surtout depuis que ces derniers n'ont  pas encore reçu leur part de développement,  contrairement au reste des quartiers de la commune.  Il est à noter que le quartier « RHP »  a été créé au début des années 90 dans le contexte des quartiers précaires et ses habitants continuent  à ce jour de souffrir vu sa présence dans un site isolé, qui  manque d'infrastructures et des services les plus élémentaires,  notamment l'absence de transport urbain dans ce quartier qui ne fait qu’augmenter la souffrance des habitants en attendant que les pouvoirs publics se penchent sur leurs  préoccupations.

Touffik
Mercredi 6 Mai 2015 - 18:46
Lu 207 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+