REFLEXION

GDYEL : Les routes du quartier ‘’plateforme’’ dans un état désastreux

De nombreux résidents du quartier ‘’ Plateforme’’, à la Commune de Gdyel, ont affiché leur profond ressentiment face à la grande détérioration qui a touché la plupart des routes et ruelles ainsi que les trottoirs envahis par les innombrables nids-de-poule.



Les résidents des lieux sont obligés de supporter amèrement les souffrances des déplacements  dans des conditions difficiles à cause de l’augmentation du taux de poussière dans l’air, et de manière significative, notamment durant la saison d’été où elle s’infiltre inéluctablement à l’intérieur des maisons provoquant ainsi une grande pollution de l’air. En effet, les ruelles se noient dans la boue et les étangs d’eau boueuse au cours de la saison d’hiver, surtout que le quartier de ‘’Plateforme’’ à la Commune de Gdyel, est situé sur la haute périphérie de la commune, sur la hauteur d’une région montagneuse, ce qui exige de procéder à l’aménagement des routes et ruelles ainsi que les trottoirs, où l’un des habitants a précisé que la région nécessite une étude approfondie pour l’aménagement des routes selon des critères précis en accordant une grande importance aux avaloirs d’eaux censés absorber les eaux qui se déversent des hauteurs sans qu’elles puissent drainer le sable vers les maisons.  A cet effet, les habitants du dit quartier lancent un  appel aux autorités locales en vue de procéder à l’aménagement des routes de leur quartier  afin de lever l’injustice et le calvaire que vivent quotidiennement les résidents lors de leurs déplacements de façon permanente, que ce soit pour les personnes qui circulent à pieds, ou les conducteurs de véhicules qui se plaignent des pannes récurrentes, dont les frais de réparation leur coutent trop cher.  Par ailleurs, il est à rappeler que la Commune de Gdyel a connu au cours de la récente période, une avancée  importante en matière de réalisation de divers projets à travers lesquels, il a été procédé à l’aménagement et le bitumage  de plusieurs routes à l’exemple de la cité ‘’Cheklaoua’’, située à proximité de l’autoroute et d’autres routes importantes à l’exception de quelques petits quartiers qui restent encore abandonnés dont le quartier de ‘’Plateforme’’.

Touffik
Dimanche 20 Mars 2016 - 16:55
Lu 107 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+