REFLEXION

G8, G20 ou G50..!



Et ça n’en finit plus, avec ces ‘’G’’. D’ici peu on entendra certainement parler de G30, ou G 50 ou encore G 50. Mais tout ceci pour quels résultats, pour quelles perspectives ? Quels sont les intérêts par exemple des pays d’Afrique, à être invités pour assister à ces réunions qui en principe ne concernent que les grands de ce monde ? Jusqu’à quand accepterons-nous cette soumission à l’Occident ? Nous sommes les Beni Oui-Oui de la France et des Etats-Unis, nous ferons exactement ce qu’ils demandent, nous accomplissons les missions qu’eux seuls veulent nous confier, avec les résultats qu’eux seuls veulent atteindre. Le Président Obama, a certes surpris plus d’un dans son discours prononcé à l’adresse du monde Arabe, soutenant la création d’un Etat Palestinien tout en tenant compte du tracé des frontières d’avant 1967, avant de se dégonfler devant la colère du premier ministre Israélien, en route alors vers Washington. Cette politique de deux poids deux mesures est devenue trop lassante, elle ne sert que les intérêts de l’Etat hébreu. Par ailleurs, La France abrite à partir d’aujourd’hui, le sommet du G8, où pas moins de 20 chefs d’Etats y assisteront. En dehors des huit présidents et chefs de gouvernement représentant les 80% des richesses mondiales, quel est l’intérêt de la présence des autres chefs d’Etat, à l’image de la Côte d’Ivoire, du Niger et de la Guinée ? Assurément aucun. Le G8 est devenu par excellence un lieu de rendez-vous de la jet-set politico-économique, où les petits ne leur est confié que le rôle de figurants. Ils sont là pour écouter, s’appliquer et s’exécuter. Prenant un exemple. Le Niger : Pourquoi invite t’on le chef d’Etat d’un pays considéré comme l’un des plus pauvres de la planète ? Il n’est pas utile d’être un érudit pour répondre : Le Niger est une chasse gardée de la France. Un pays riche en Uranium et c’est Areva qui détient le monopole de l’extraction, du stockage et de la commercialisation de l’uranium, l’Etat Nigérien ne perçoit que les miettes. La Côte d’Ivoire : Ancienne colonie française, où des troupes de la légion étrangère y séjournent actuellement, elles ont été d’ailleurs à l’origine du départ de Laurent Gbagbo et son placement en résidence surveillée. La France ne veut en aucune manière perdre cette partie de l’Afrique, tous les moyens ont été mis en avant pour que cela reste sous influence française. Nicolas Sarkozy, après avoir ‘’liquidé’’ de son passage son redoutable rival pour la présidentielle de 2012, Dominique Strauss Kahn, s’active à redorer le blason cette fois-ci par le biais du G 8. En effet, à moins d’un an de la présidentielle, le chef de l’Etat français tente de trouver, avec le sommet du G8 à Deauville, l’occasion d’afficher son volontarisme devant les principaux responsables de la planète, et du même coup de tenter de rehausser sa popularité et son ‘’image trop dégradée’’ auprès des Français. Au final, G8 ou G20, ce ne sont que les intérêts des puissants qui sont mis en avant et rien d’autre.

Amara Mohamed
Vendredi 27 Mai 2011 - 12:06
Lu 453 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+