Festival de Sidi Lakhdar Ben Khlouf : Quelle honte !

Quelle horreur pour cette 28ème édition du festival de Sidi Lakhdar Ben Khlouf quand le programme ne s’avère nullement à la hauteur de l’événement. D’autant que la lignée du Saint poète s’oppose fermement à la tenue de toute animation au niveau du mausolée, contrairement aux éditions écoulées.



Festival de Sidi Lakhdar Ben Khlouf : Quelle honte !
Selon nos informations, les descendants de Sidi Lakhdar Ben Khlouf n’ont pas été associés à la confection du fameux programme comme à l’accoutumée. Même les responsables locaux notamment les élus n’ont pas daigné  inviter beaucoup de monde. Peut-être auraient ils prédits que ce traditionnel festival connaîtra un total échec ? en tous les cas, durant ces trois jours (20-21-22), la ville de Sidi Lakhdar n’a drainé aucun rush, ni du côté des estivants, encore moins des habitants de Sidi Lakhdar. A titre d’illustration, la veille d’avant-hier le cheikh du châabi s’est retrouvé face à une poignée de curieux constituée en majorité de bambins au niveau de l’esplanade de la mairie. Aucune conférence n’a eu lieu pour marquer cet événement tant cher pour la région. Au mausolée même, des fantassins ont été sommés de rebrousser chemin. D’ailleurs c’est évident puisque nos élus ont totalement ignoré les habitants de ce site religieux et culturel. Pis encore, même la classe intellectuelle et autres personnes censées apporter un plus au festival n’ont pas été sollicités pour prendre part, soulignent de nombreux citoyens jaloux de leur région. En réalité, le festival a perdu de son ampleur, même au niveau régional durant ces 5 dernières années. Ce n’est plus l’événement tant attendu. Il semblerait que nos élus ont déjoué l’envie des habitants habitués autrefois à célébrer pleinement cette fête religieuse et traditionnelle. Nul n’a respecté les recommandations de Sidi Lakhdar Ben Khlouf lors de cette édition où le saint poète insistait à ce que ces adeptes ne ménagent aucun effort pour l’accueil et la prise en charge des visiteurs qui viennent en pèlerinage à son mausolée. En somme, une vraie honte pour les organisateurs de cette manifestation qui s’est soldée par un échec, déplorent les rares visiteurs rencontrés sur les lieux.

Houssem
Mercredi 22 Août 2012 - 20:21
Lu 1305 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par fatima mosta le 23/08/2012 08:55
إنهارت الثقافة فى مستغانم وضواحها والسبب الرجل المناسب ليس ف مكان المناسب

2.Posté par Lilou le 23/08/2012 18:08
C'est certain tout commence à se perdre même notre culture, moi qui rêve que mes enfants voient un jour cette manifestation culturelle et surtout avec ces fantassins ( el fantasia )...Quel honneur pour les Arabes Musulmans et Algériens c'est démoralisant d'entendre que des mauvaises nouvelles ....que reste t-il à nos enfants et à la génération future....
Toutes mes félicitations à mon petit cousin qui célébrera son mariage cette semaine..il se reconnaîtra !!!


3.Posté par freeman le 24/08/2012 23:53
c'est bien continuer a venerer des idoles!!!!!!!!!!

4.Posté par Lilou le 30/08/2012 14:11
Les fantassins font partis de la culture arabo-musulmane et Sidi Lakhdar est une personne qui a existée et que je respecte pour ses poèmes mais c'est nullement le vénérer " aoudou billah ", il fait parti du patrimoine algérien tout comme El amir Abdelkader et d'autres....alors nuance mon frère......La personnalité se forge à travers plusieurs critères d'où le patrimoine et la culture et les traditions mais le plus important est sa RELIGION...Et chacun pense ce qu'il veut....

A LA UNE | L’ESSENTIEL | MOSTAGANEM | INFO REGION | Edito | CULTURE | SPORTS | RAMADANIATE | NON-DITS | DOSSIERS | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER




Les plus lus

Edition du 20-10-2014.pdf
3.11 Mo - 19/10/2014




Flux RSS



Retrouvez-nous sur Google+