REFLEXION

Femmes meurtries



Une fois éteints les feux des projecteurs de l'actualité, les résolutions adoptées par l'Organisation des Nations Unies sombrent dans l'oubli. Il en est une qui pour être hélas, d'une actualité constante au gré des conflits, n'en n'est pas moins marginalisée, rarement évoquée au-delà des technostructures onusiennes. La résolution 1325 adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU le 31 octobre 2000 fait en substance le constat que les femmes parmi l'ensemble des victimes d'un conflit armé sont affectées particulièrement, parce qu'elles sont des femmes. Elle reconnaît également l'importance de leur rôle dans la consolidation de la paix et souligne la nécessité de les voir associées aux processus de reconstruction de leurs pays. C'est parce que la réalité du terrain reflète malheureusement très exactement ce constat, à savoir que les femmes et les enfants sont les premières victimes des conflits armés et pour que soient tenues les promesses d'un avenir tolérant, qu'il est indispensable de soutenir la société civile. Un devoir d'assistance aux résistances non violentes et démocratiques aurait peut-être suggéré Albert Camus. C'est le défi qu'a souhaité relever l'ONG "Une radio pour la paix". La radio est l'outil privilégié pour atteindre massivement une population. Les ondes radiophoniques sont le moyen le plus simple de franchir les lignes de fronts et apporter aux habitants, particulièrement les femmes meurtries, des messages de culture, éducation, information dont ils sont privés et parfois interdits. L'information est gratuite et confidentielle. Il est possible d'écouter la radio en toute sécurité à son domicile, en essayant toutefois de dénoncer l’immoral.

Riad
Vendredi 22 Novembre 2013 - 17:05
Lu 88 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+