REFLEXION

FUTUR PORT DE CHERCHELL : Financement du projet sans compter sur le trésor public

Le ministre des Transports, Boudjemaa Talai a évoqué, samedi à Oran, la possibilité de financer le projet du futur port de Cherchell dans la wilaya de Tipasa sans compter sur le trésor public.



"Nous pouvons financer le projet du futur port qui sera réalisé à Cherchell sans compter sur le trésor public, car il s’agit d’une activité rentable", a souligné le ministre dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature de l’accord de stabilité et de développement entre l’Administration des ports d’Algérie et la Fédération des travailleurs des ports relevant de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA). Boudjemaa Talai a ajouté que son département ministériel prévoit la mise en exploitation de ce projet à partir de 2021, notant qu’il s’agit du "plus grand port de la région méditerranéenne". Par ailleurs, le ministre a fait savoir qu’une nouvelle organisation des ports est en voie d’élaboration, visant la création de richesses et de l’emploi. "Les ports s’organisent beaucoup plus pour l’optimisation de l’activité export qui s’inscrit dans le cadre du développement de l’économie hors hydrocarbures", a-t-il encore déclaré tout en affirmant la création des couloirs verts pour les exportations et l’amélioration du traitement lié à cette
activité.

Ismain
Dimanche 1 Mai 2016 - 18:17
Lu 98 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+