REFLEXION

FUITE DES CAPITAUX EN ALGERIE : Les Douanes ciblent les gros importateurs



Le contrôle douanier des opérations de commerce extérieur va cibler prioritairement, en 2015, les gros importateurs dans l’objectif de s'attaquer à la fuite des capitaux vers l’étranger, a révélé un haut responsable des Douanes dans un entretien accordé à l'APS. En 2015, "nous allons renforcer prioritairement le contrôle des opérateurs (qui détiennent) un volume d’importation important", affirme le directeur du contrôle à posteriori auprès de la Direction générale des Douanes, Benammar Regue. Dans une première étape, un contrôle douanier en matière de conformité des opérations d’importation à la législation de change sera renforcé pour les entreprises privées qui importent des produits agroalimentaires, des médicaments, des véhicules, des matières premières et des logiciels, précise-t-il. Le ciblage de ces entreprises n’est pas fortuit, puisqu’elles sont considérées comme un "secteur à risque" pouvant constituer une source importante de fuite de capitaux, observe-t-il, rappelant, à ce titre, l’affaire édifiante du laboratoire français Sanofi Aventis, condamné en 2012 par la justice algérienne pour surfacturation de ses importations. A titre d'exemple, il cite aussi la facture d’importation des logiciels qui a coûté plus de 350 millions de dollars durant les quatre dernières années, un montant que les Douanes juge "exagéré" mais qu'elles ne peuvent contester en l’absence de moyens de contrôle de l’authenticité des produits et des marques importées (contrefaçon).       

Ismain
Vendredi 23 Janvier 2015 - 16:39
Lu 278 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+