REFLEXION

FRANCE : Des journalistes professionnels ignorent les parenthèses de la guerre d’Algérie



FRANCE : Des journalistes professionnels ignorent les parenthèses de la guerre d’Algérie
Les journalistes professionnels du service politique de la chaîne française ‘’La 5’’, ignorent totalement, la situation politique en France, durant la guerre d’Algérie, et surtout le pseudo conflit entre le Mouvement du Cheikh Messali Hadj et le FLN. L’émission politique diffusée par ‘’La 5’’ durant la soirée du samedi dernier a démontré clairement l’ignorance de ce pseudo conflit qui s’est déclaré sur le territoire français durant les années cinquante et jusqu’à l’année de l’indépendance et la tuerie entre les frères militants pour la même cause. Ces deux françaises d’origine algériennes la ministre Amara et la réalisatrice du cinéma Yamina Benguigui de la génération de l’indépendance, avaient donné des informations à l’animateur de l’émission qui a avoué son ignorance de tels faits qui se sont déroulés sur le territoire français. Mais ce qui a échappé aux deux participantes dans l’émission, c’est que le conflit entre le MNA et le FLN, était en réalité provoqué par des éléments du service secret français infiltrés dans les deux camps. M. Messali Hadj qui était un militant très sincère et un politicien ardus de longue date, savait très bien comment manipule sa politique pour l’indépendance, mais le FLN crée pour déclencher la révolution a été infiltré, lui aussi, ce qui provoqua une tuerie sans merci contre des membres du MNA, poursuivis même en Algérie. Les services français avaient très bien réussi à infiltrer les deux camps, mais ils ont échoué dans toutes leurs tentatives d’infiltrer le Mouvement des prêtres français qui avaient soutenus la révolution Algérienne. Ce mouvement qui était dirigé par le professeur de philosophie M. Francis Janson et l’Algérien M. Abou Daoud, il comprenait aussi M. Henri Curiel le principal passeur des fonds du FLN de Paris à Genève. M. Henri Curiel sera assassiné par le Mossad sioniste à Paris en 1978.Le groupe de Francis Janson, invité à Alger, au début des années quatre vingt dix a été honoré par la République Algérienne.

Ben Brik
Dimanche 26 Septembre 2010 - 00:01
Lu 424 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+