REFLEXION

FORUM WILAYA DE MOSTAGANEM – TOURISME ET CULTURE : Désormais, Les écoles ne feront plus l’objet de centre de vacances

Dans la matinée d’hier, le siège du cabinet de la wilaya a abrité la réunion de travail et de préparation de la saison estivale 2011. C’est sous la présidence du wali M. Ouddah Houcine assisté du P/APW et du secrétaire général et en présence des chefs de daïra, des directeurs de l’exécutif et des responsables de structures de dispositifs de l’emploi des jeunes, que se sont déroulés les travaux de ce forum.



L’ordre du jour s’articulait principalement au tour du  bilan de la saison estivale 2010, les préparatifs et les perspectives pour la saison 2011 ont été aussi, mis en exergue par les responsables des secteurs  concernés. Après avoir développé les principaux chapitres relevant du bilan 2010, les directeurs du tourisme, de la culture, de la jeunesse et des sport, de la protection civile, des forêts, du secteur de l’hydraulique, ont donné un large  aperçu sur l’état des lieux des 23 plages autorisées à la baignade tout en mettant en relief, les insuffisances relevées  en matière d’infrastructures  d’hébergement, actuellement « 9748  lits »,la  dégradation des routes, de l’éclairage public, de l’hygiène et de la salubrité  et l’anarchie commerciale. Quant aux chefs de daira des régions côtières telles que Mostaganem, Sidi Lakhdar, Ain Nouissy,  Achaacha et Hassi Mameche , lors de leurs interventions,  ont préconisé  l’extension des plages, le revêtement des routes, l’amélioration de l’environnement etc… Pour ce qui est de la situation  des plages de Sidi Lakhdar , le chefs de daira a souligné  l’état de délabrement des conditions de vie des estivants en matière : de coupures intempestives de l’énergie électrique,  la restriction de l’eau et l’état de dégradation des routes. Il a été relevé que les rentrées saisonnières enregistrées par les APC, en ce qui  concerne les prestations de services  auprès des plages sont implicitement insignifiantes par rapport aux dépenses. Dans ce contexte, M. le wali, a donné des instructions à l’effet de fournir des efforts afin que la situation soit inversement constatée. Après avoir prêté écoute et attention de l’ensemble des intervenants. Le représentant de l’exécutif  M. Ouddah Hocine a indiqué que la saison estivale 2011 ne doit nullement souffrir d’insuffisances en matière de gestion et de prise en charge. Pour ce qui  est des écoles, il dira, que la loi est claire dans ce sens, désormais, ils ne feront plus l’objet de centre de vacances. Par ailleurs, il a souligné qu’il est inadmissible  qu’un  estivant soit piétiné mortellement en 2010 « on n’est pas à Minène » dira M. Oudah Houcine tout en interpellant les chefs de daira sur ‘application des  taxes de séjour auprès des hôtels. En ce  qui concerne la sécurité, il faut se conformer strictement aux normes avec un véritable plan de sécurité, et bonne gestion des espaces. Pour conclure, le wali à inviter l’ensemble des responsable à plus de rigueur, dans le cadre du contrôle et suivi  des opérations à entreprendre afin de parvenir à une meilleure  saison estivale 2011 dans le tous les domaines confondus.                            


SAA
Mercredi 12 Janvier 2011 - 11:33
Lu 1185 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+