REFLEXION

FORMATION PROFESSIONNELLE : Des opportunités et des stages dans 110 spécialités



La direction de la Formation Professionnelle de la wilaya d’Oran qui ne ménage aucun effort à faire  bénéficier au plus grand nombre une bonne formation pour exercer un métier, compte un effectif estimé à plus de 19.265 stagiaires inscrits dans une vingtaine de branches professionnelles, soit 110 spécialités encadrées par près de 500 formateurs-enseignants. Les centres et instituts de formation professionnelle accueillent à chaque session 3.000 nouveaux stagiaires inscrits. Le secteur qui dispose de 17 centres et trois instituts de formation a ouvert dans le centre de formation professionnelle de Hassi Bounif, spécialisé dans la vulgarisation agricole, la filière de paysagiste, une nouvelle opportunité offerte aux jeunes intéressés par l’obtention d’un diplôme de technicien supérieur, métier très recherché dans le marché de l’emploi à Oran. A ce propos, il y a lieu de souligner que la wilaya a bénéficié de nombreux projets d’aménagement d’espaces verts, de jardins citadins et d’embellissement des cités. Une autre possibilité est offerte aux jeunes par le biais de la formation dans le secteur de l’agriculture: l’élevage ovin et bovin dans le centre de formation et de vulgarisation agricole de Misserghin.  Aussi, différentes «journées portes ouvertes», afin d’informer les potentiels stagiaires sur les filières enseignées dans les vingt établissements ouverts dans les différentes communes de la wilaya d’Oran. Les enseignants sont souvent mobilisés pour sensibiliser et orienter parents et enfants sur les différentes spécialités dispensées par les centres et instituts. Le secteur offre également des stages de «formation passerelle» au niveau de l’établissement de Maraval où sont enseignés les métiers de modéliste et tailleur.  A cet effet, un cycle de formation permet au futur candidat une promotion avec un diplôme de technicien supérieur dans le métier qu’il exerce après trois années d’expérience. Pour les filières poterie d’art et céramique, le CFPA de Bir El-Djir, accueille les stagiaires alors que la ferronnerie d’art sera enseignée dans les centres de Gdyel et Oran-Métaux. Rappelons enfin que dans le secteur du bâtiment, travaux publics et hydraulique, des conventions ont été signées avec les entreprises pour la formation des travailleurs.  L’on signale également que des cours du soir sont programmés dans les métiers de coiffures dames, comptabilité et marketing. 
 

Réflexion
Mercredi 27 Février 2013 - 09:37
Lu 740 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+