REFLEXION

FORMATION PROFESSIONNELLE A ORAN : Le coup d’envoi de la rentrée professionnelle donné par le wali

Le wali d’Oran M. Zaalane Abdelghani, accompagné du président de l’APW et des autorités locales, a donné le coup d’envoi, au CFPA de la cité Point du Jour à Oran, en présence du Directeur de la Formation professionnelle de la Wilaya d’Oran, de la rentrée de la formation professionnelle.



Ce dernier, lors de sa prise de parole, a fait un tour d’horizon de son secteur : «Nous avons  des stagiaires, des apprenants en formation qualifiante et diplômant et des  apprentis. Durant les inscriptions de cette seconde session, qui se sont déroulées en février dernier, il y eut pas moins de 4 000 nouveaux inscrits pour tous les modes de formation, dont plus de 1 800 apprentis». A son tour, le wali interviendra et dira : «Je suis heureux de me retrouver encore une fois à  Oran pour cette rentrée de la deuxième session de la formation professionnelle». S’adressant aux stagiaires, le wali leur souhaita une bonne rentrée dans les différentes formations et dira : «La direction de la formation professionnelle, donc l’Etat, a mis tous les moyens nécessaires pour accueillir tous les demandeurs d’une formation, à travers l’ensemble  des  centres que compte la wilaya d’Oran. Notre ambition est que chaque commune ait son centre ou son annexe. L’Etat a déboursé  des sommes  en conséquence  pour ce secteur, à travers tout le territoire national». Par la suite, il exhorta les stagiaires (toutes branches confondues) à faire de leur mieux pour une bonne acquisition d’un métier. Il expliquera : «C’est une opportunité pour le développement local, car tous les pays du monde développent les métiers manuels et leur apprentissage». Il poursuivra : «Un métier est un bon bagage et une opportunité pour les jeunes. C’est de cette façon que l’on pourra donner au pays une main d’œuvre qualifiée nécessaire à son développement». La délégation fit ensuite le tour des  différents ateliers de formation : boulangerie, pâtisserie, cuisine, mécanique, informatique et couture. Le wali en profita pour discuter avec les professeurs et les stagiaires sur les motivations des uns et des autres Le wali a insisté sur la bonne formation et les débouchés qu’elle offre. La visite se terminera par la signature d’une convention avec la direction de l’emploi  CFPA  et le secteur du tourisme avec  la formation de 1500 diplômés du tourisme. «Ce partenariat va permettre à l’ANEM de sélectionner parmi les jeunes demandeurs d’emploi, âgés entre 16  et 20 ans et qui sont sans qualification ni formation, en vue de leur placement au sein d’entreprises hôtelières  pour une formation de 3 à 6 mois. Ceci contribuera à répondre aux besoins du marché de l’emploi et à une meilleure insertion des jeunes», précisera le wali. Il ajoutera : «J’espère que cet accord sera le premier d’une longue série. Je suis intimement convaincu que le développement passe par ces métiers et qu’il faut encourager et vulgariser ces derniers». Le wali conclura en appelant les différents médias à œuvrer dans ce sens.

Medjadji. H
Mardi 4 Mars 2014 - 18:03
Lu 586 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+